Side event

Etat de la Méditerranée confrontée aux défis des dérèglements climatiques

07 novembre 2016 - Agora jeunesse

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) identifie le bassin Méditerranéen comme un des 25 points chaud mondiaux face au changement climatique, avec une hausse prévue des températures de 2°C en fonction des saisons et des scénarios d’ici 2050, 2 à 6°C d’ici 2100.

Le bassin sera également particulièrement vulnérable à la montée du niveau des eaux et aux changements dans les régimes de précipitations, avec des conséquences importantes sur les systèmes hydriques. La Méditerranée représente par ailleurs une zone de fracture Nord-Sud, avec des vulnérabilités et capacités des pays très inégales.

Les rapports du GIEC soulignent ainsi des impacts très différenciés selon que l’on se situe sur la Rive Nord ou Sud et Est du bassin Méditerranéen. Face aux défis posés par le dérèglement climatique, la Méditerranée devra apporter une réponse concertée de l’ensemble des acteurs, au Nord comme au Sud.

Vidéo

[mgl_tubelab_video mode=”embed” size=”high” video_id=”k40cXDaMmpY”]

Images

association ENERGIES 2050 Building with us the opportunities of tomorrow
Envoyer

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X