Programme d’activités CdP 23

Program of activites COP 23

Vendredi 03 Novembre / November Friday 03

  • 18h30 - 22h00 : Réforme des subventions aux énergies fossiles et liens avec la mise en œuvre des CDN en Afrique Francophone

    Réforme des subventions aux énergies fossiles et liens avec la mise en œuvre des CDN en Afrique Francophone

    18h30 – 22h00 – Sur invitation uniquement / By invitation only

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Division politiques extérieures sectorielles (DPES) du Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) Suisse
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement fait suite à l’échange francophone entre délégations qui s’est déroulé le 11 mai 2017 à l’occasion de l’intersession de négociations tenue à Bonn (Allemagne).

    L’atelier va réunir une quinzaine de participants, provenant notamment des délégations pour la COP23 de pays d’Afrique francophone. L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ainsi que la Finlande, pays membre des « Amis de la réforme aux énergies fossiles », seront aussi représentés à cet atelier.

    L’objectif de cet échange informel et convivial est de mettre l’accent sur le lien entre la mise en œuvre des Contributions déterminées au niveau national (CDN) et les potentiels de réforme dans le secteur des énergies fossiles. Il s’agit également de promouvoir un dialogue ouvert et d’identifier les besoins des différents pays participants à l’atelier.

    Dans cette optique, une note stratégique synthétique et pédagogique sera mise à disposition des participants à l’occasion du dîner-débat. Cette note de cadrage, préparée par l’association ENERGIES 2050, présente les enjeux/opportunités de la réforme des subventions aux énergies fossiles dans le cadre particulier de la mise en œuvre des CDN avec un accent mis sur l’approche coût-bénéfice.  Cette note sera complétée par la suite par une suggestion de feuille de route. Ce document reprendra les réflexions issues de l’atelier et invitera à la démultiplication de ce type de démarches à la fois dans une dynamique régionale (Afrique francophone) et nationale.

    intervenants / speakers

    • Jacques Ducrest – Chef suppléant de la Division Politiques Extérieures Sectorielles Département fédéral des affaires étrangères
    • Stéphane Pouffary – Directeur Général ENERGIES 2050

Dimanche 05 Novembre / November Sunday 05

  • Journée complète : Atelier préparatoire des négociateurs et représentants de la société civile francophone

    Atelier préparatoire des négociateurs et des représentants de la société civile francophone

    9h00 – 15h00 – Hôtel Marriott, Platz der Vereinten Nationen 4, 53113 BONN, ALLEMAGNE / GERMANY

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    L’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

    Description

    L’objectif de l’atelier préparatoire organisé par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie, est de permettre aux négociateurs et aux autres parties prenantes à la 23ème session de la Conférence des Parties (CdP23) à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) d’avoir accès à une synthèse actualisée des principaux enjeux pour la CdP23.

    Les intervenants présenteront les principaux enjeux des négociations de la CdP23 et les points majeurs de l’Accord de Paris. Les débats porteront également sur les positions des principales Parties aux négociations.

    L’atelier permettra également aux négociateurs et délégués, y compris les représentants des ONG, du secteur privé, des collectivités territoriales et des groupes régionaux de faire entendre leurs points de vue et de partager leurs préoccupations.

    L’événement se déroulera sous la présidence de Madagascar, en tant que Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie.

    intervenants / speakers

    En cours de validation

Lundi 06 Novembre / November Monday 06

  • A partir de 9h30 : Inauguration et ouverture du pavillon

  • 11h00 - 12h00 : La sensibilisation comme solution face aux enjeux air et climat mondiaux (l’exemple de L’Air et Moi)

    CMJN de base
    Logo_AirEtMoi
    Logo ENERGIES 2050_2000x2000_634k
    03_C4ET

    La sensibilisation comme solution face aux enjeux air et climat mondiaux (l’exemple de L’Air et Moi)

    11h00 – 12h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Air PACA
    • Fédération l’Air et Moi
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Air PACA, son partenaire la Fédération L’Air et Moi, et l’association ENERGIES 2050 proposent un débat interactif animé de quiz, jeux de rôle, face à face et brainstorming pour construire ensemble un plan d’action pour la sensibilisation d’un maximum d’acteurs à la qualité de l’air et aux changements climatiques.

    L’Air et Moi sera donné comme exemple : ce programme pédagogique de sensibilisation à la qualité de l’air et aux changements climatiques a en effet déjà permis la sensibilisation de plus de 250 000 enfants dans le monde. Les outils sont téléchargeables gratuitement sur www.lairetmoi.org.

    Ce programme humanitaire a été créé dès ses débuts pour être partagé avec les autres pays du monde et faire coopérer les acteurs (collectivités, institutions, enseignants, animateurs, parents, enfants…) autour d’un même objectif : la sensibilisation d’un maximum d’enfants. A ce jour, le module pédagogique L’Essentiel, module le plus utilisé, a été traduit en 10 langues.

    En parallèle, les jeux et outils produits dans le cadre du projet C4ET (Citizens For Energy Transition), coordonné par l’association ENERGIES 2050 et mis en œuvre avec le soutien du programme Erasmus + de la Commission Européenne, seront également présentés. Ils sont librement disponibles sur le site du projet http://citizens4energytransition.org/.

    intervenants / speakers

    • Marie Anne LE MEUR – chargée de sensibilisation à Air PACA, coordinatrice de L’Air et Moi
    • Victor Hugo ESPINOSA – Président de la Fédération L’Air et Moi
    • Guillaume DE LABOULAYE – Responsable programmes ENERGIES 2050
  • 12h00 - 13h00 : Réunion du Réseau Climat & Développement

    Réunion du Réseau Climat & Développement

    12h00 – 13h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    Réseau Climat & Développement (RC&D)
    Association ENERGIES 2050

    Description

    Le Réseau Climat & Développement a été crée en 2007 et regroupe aujourd’hui plus de 80 ONG francophones (en Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord, Ile Maurice et en France). Appuyé par le Réseau Action Climat-France et ENDA Energie, il vise un triple objectif :

    • Renforcer l’influence de la société civile et des délégués africains francophones dans les négociations internationales sur le climat (compréhension et positions communes).
    • Assurer la prise en compte des enjeux de développement au sein des politiques climatiques et intégrer les problématiques climatiques dans les politiques de développement au niveau africain.
    • Encourager la mise en place de plans intégrant à la fois les enjeux d’amélioration des conditions de vie, d’atténuation des émissions de CO2 et d’adaptation au changement climatique.

    Le Réseau se mobilise sur ces enjeux, via des projets de terrain locaux et des actions de plaidoyer – nationales et internationales.
    En savoir plus : http://climatdeveloppement.org/lercd/

    Cet événement constituera un rendez-vous de concertation des membres du réseau dans le cadre de ses activités lors de la COP23.

    intervenants / speakers

    • Membres du réseau
  • 13h00 - 13h30 : Sustainable Finance: best practices from the financial sector

    Sustainable Finance: best practices from the financial sector

    13h00 – 13h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • FORES

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Ce court atelier permettra d’analyser les défis et opportunités liés à la finance verte dans le contexte de la mise en œuvre des engagements climat. Il sera animé par Dr Mathias Frighal de l’organisation Fores. Trois experts composeront le panel des intervenants :

    Jennifer Lenhert de WWF qui évoquera la finance verte selon la perspective d’un porteur de projets en recherche de financement pour des actions climat dans les villes, les problématiques associées, l’accès des villes aux financements…
    Ulrika Savlöt de Fores, qui introduira un rapport sur les initiatives de Fores liées à la finance verte au niveau Européen
    Laurent Dittrick, qui soulignera les activités d’ENERGIES 2050 dans le domaine de la finance climat et mettra en avant le rôle des acteurs non étatiques dans la mise en œuvre des engagements climat.

    ——-

    There are great possibilities for the financial market to drive the economy towards sustainability, but until recent years little focus has been given on this issue, and actual progresses are unequal across countries.  

      During this event, a recent study which includes a mapping of national discussions and initiatives and a comparison between policies and practices at European level will be presented. There will be a special focus on best practices and a discussion on what changes are needed to make the financial systems more focused on resilience and sustainability.  

      During this event, the speakers will also highlight the steps taken to build resilience; identify financial innovation in response to climate change and explore ways of scaling up and enhancing the effectiveness of climate finance. 

    intervenants / speakers

    • Jennifer Lenhert – WWF
    • Ulrika Savlöt – FORES
    • Laurent Dittrick – ENERGIES 2050
  • 15h00 - 15h45 : Climate Planet & The Global Goals Ring

    Climate Planet & The Global Goals Ring

    15h00 – 15h45 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Global Citizen
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement aura pour but de présenter Climate Planet, une plateforme de communication unique visant à favoriser l’engagement et la collaboration mais aussi à promouvoir l’action climatique et un monde plus durable. Développée à Aarhus au Danemark, capitale culturelle de l’Europe en 2017, cette initiative à but non lucratif offre une opportunité unique de visiter, à Bonn, gratuitement et du 5 au 17 novembre, l’une des plus grandes répliques du globe terrestre, de 24 mètres de diamètre.

    A l’intérieur de ce grand globe pouvant accueillir près de 300 personnes, une réplique terrestre encore plus unique attend les visiteurs. Celle-ci s’étend sur un diamètre de 4 mètres et utilise les transmissions par satellite de la NASA pour projeter un « direct » de la Planète et aider ainsi à mieux comprendre les phénomènes climatiques. Les participants peuvent également découvrir un documentaire spectaculaire sur le climat et l’évolution de la Terre, ainsi qu’un certain nombre d’autres activités.

    Venez écoutez les porteurs de cette initiative et en apprendre plus sur ses objectifs lors de cet événement. À Aarhus, Climate Planet a été visité par plus de 40 000 citoyens à l’été 2017 et c’est à Bonn que sera lancée sa tournée dans 24 villes européennes.

    ——-

    This event will present Climate Planet, a non-profit showcasing one of the world’s largest replica of the globe. It is 24 meters in diameter. Inside Climate Planet there is space for 300 guests, who get the chance to experience an even more unique globe, which spans 4 meters. Via NASA satellite transmissions, the globe displays a live projection of our planet. Additionally, one can experience a spectacular documentary about the climate and the evolution of Earth.

    Climate Planet will be in Bonn, during the COP23 conference, right in-between the so-called Bula and Bonn Zone. It is free, thanks to the unique support from BMZ and GIZ, and opened from November 5 to November 17.

    Climate planet was developed in Aarhus (in Denmark), which is the cultural capital of Europe in 2017 under the theme Rethink.

    Climate Planet is a non-profit initiative and a unique communication platform to further engage and collaborate towards one sustainable world. In Aarhus, Climate Planet was visited by more than 40.000 citizens in the summer of 2017.

    It is also in Bonn that its European Tour to 24 cities will be launched. The managing team is also very interested in getting connected to additional partners and new, potential host cities.

    intervenants / speakers

    • Søren Winther Lundby – Climate Planet
    • Guillaume de Laboulaye – Responsable programmes ENERGIES 2050
  • 16h00 - 17h00 : Visionary Leadership for transition to clean technology

    Logo ENERGIES 2050_2000x2000_634k

    Visionary Leadership for transition to clean technology

    16h00 – 17h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • World Renewal Spiritual Trust (WRST)
    • Center for Alternative Technology (CAT)
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    L’objectif de cet événement sera de présenter la centrale solaire «India One», le travail de «Zero Carbon Britain» et les initiatives d’ENERGIES 2050 comme exemples concrets d’actions à même d’apporter des changements durables.

    « India One » est une centrale solaire thermique de 1 MW. Il s’agit d’un projet de R&D financé en partie par l’Inde (MNRE) et le gouvernement allemand (BMUB via GIZ) et mis en oeuvre par le World Renewal Spiritual Trust. L’installation solaire dispose d’un stockage thermique innovant pour générer de la chaleur et de l’énergie en continu pendant 24 heures. L’éthique et la pensée novatrice sont à la base de ce projet unique.

    Zero Carbon Britain: Rethinking the Future… modélise un scénario zéro émission nette technologiquement robuste au sein duquel le Royaume-Uni a relevé les principaux défis du XXIe siècle. Le nouveau rapport «Making it Happen» du Centre pour les Technologies Alternatives relie la recherche de pointe et la pratique au-delà des disciplines, des frontières, des secteurs et des échelles.

    ——-

    A leader’s ability to create the needed action begins with a profound shift in mindset. This event will showcase « India One » Solar Power Plant, the work of “Zero Carbon Britain » and also initiatives from ENERGIES 2050 as examples of such visionary leadership.

    “India One”- 1 Mw solar thermal power plant is a R&D project funded partly by the Indian (MNRE) and the German Government (BMUB via GIZ) and executed by the World Renewal Spiritual Trust. The solar plant features innovative thermal storage to generate heat and power continuously for 24 hrs.  Ethics and innovative thinking are at the foundation of this unique project.

    Zero Carbon Britain: Rethinking the Future models a technically robust net-zero emissions scenario in which the UK has risen to the key challenges of the 21st century. The new « Making it Happen » report by The Centre for Alternative Technology is linking up cutting-edge research and practice across disciplines, borders, sectors and scales.

    intervenants / speakers

    • Golo J. Pilz, Germany – Conseiller Energie WRST
    • Brahma Kumaris – Directeur de la centrale thermique solaire India-One
    • Paul Allen, B. Eng (Hons) FRSA – Coordinateur du projet Zero Carbon Britain, the Centre for Alternative Technology
    • Stéphane Pouffary – Fondateur, Président d’Honneur et Directeur Général ENERGIES 2050

Mardi 07 Novembre / November Tuesday 07

  • 09h00 - 09h45 : Contribution des ménages dans la lutte contre les changements climatiques au Congo Brazzaville par l’information, la sensibilisation et l’action

    Contribution des ménages  dans  la lutte contre les changements climatiques au Congo Brazzaville par l’information, la sensibilisation et l’action

    09h00 –  09h45 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Institut Cerveau Vert 2063

    Description

    Avec la ratification de l’Accord de Paris en décembre 2016, la République du Congo, à l’instar de biens d’autres pays, s’est résolument engagée dans la voie de la l’atténuation  et de l’adaptation aux changements climatiques par son plan climatique dont les grandes lignes sont énoncées dans sa Contribution déterminée au niveau national.

    Réduire la consommation du bois-énergie, accroître l’usage des foyers améliorés, améliorer l’efficacité énergétique, mieux gérer les déchets, informer, communiquer, éduquer et former  les citoyens et les populations à la prise de conscience …

    Les défis que pose ce vaste chantier de la lutte contre les changements climatiques  sont nombreux et interpellent directement les ménages. Ces derniers sont d’une part grands consommateurs d’énergie et producteurs de déchets. Ils sont en même temps les entités sociologiques privilégiées pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre  ainsi que des grandes victimes des effets du changement climatique en zones rurale et urbaines. Les ménages, ou mieux les foyers, sont en effet un acteur clé dans ce chantier. Et, de plus en plus, ils entendent vouloir jouer un rôle actif dans la réalisation des objectifs de développement durables (ODD), notamment en matière de lutte contre les changements climatiques. Pour autant, si les ménages peuvent être qualifiés  de « verts » ou « durables »,  de quelle marge de manœuvre  disposent-ils réellement pour assurer ce rôle d’acteur clé  dans la transition écologique annoncée ?

    À partir d’une approche interdisciplinaire et comparée, notre projet réunit des personnes d’horizons et d’expertises multiples autour d’une réflexion collective sur le thème des meilleures pratiques et des meilleurs outils pouvant être mobilisés par et pour les ménages afin de promouvoir le développement durable au quotidien et préparer ainsi les jeunes générations à prendre le relais.

    L’objectif est de décrypter la complexité des enjeux et des défis que ce projet de transition écologique des ménages fait naître pour les ménages et plus largement, les femmes et les enfants qui les composent.

    Les réseaux sociaux (tels que facebook et whatsapp) sont des moyens utilisés pour communiquer sur ce projet. L’échange d’expériences sur des bonnes pratiques lors de la COP23 permettra d’améliorer le projet et de rechercher des partenaires potentiels pour contribuer à sa mise en œuvre.

    intervenants / speakers

    • PONGUI BRICE SEVERIN
  • 10h00 - 10h30 : 100% énergie verte à Djibouti

    100% énergie verte à Djibouti

    10h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    Description

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

    intervenants / speakers

  • 11h00 - 12h00 : How solar cooking helps countries achieve their climate goals, reduce poverty, empower women and improve health

    Logo_SCI
    Logo_ISES

    How solar cooking helps countries achieve their climate goals, reduce poverty, empower women and improve health

    11h00 – 12h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Solar Cookers International (SCI)
    • International Solar Energy Society (ISES)
    • Renewable Energy Policy Network for the 21st Century (REN 21)

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement se focalisera principalement sur l’usage de l’énergie solaire à des fins de cuisson, en se basant sur l’expérience de Solar Cookers International (SCI). Solar Cookers International est une organisation sans but lucratif leader dans le domaine des cuiseurs solaires, avec 30 ans d’expérience et réunissant des centaines de partenaires dans plus de 130 pays.

    SCI travaille à fournir aux 3 milliards de personnes qui utilisent actuellement des foyers ouverts une alternative viable. L’organisation préconise des technologies qui convertissent l’énergie solaire en énergie thermique pour cuire les aliments et rendre l’eau potable.

    Solar Cookers International :

    Dirige les normes et l’évaluation pour le secteur de la cuisine solaire mondiale
    Exerce un statut consultatif spécial auprès des Nations Unies
    Réalise un plaidoyer pour des solutions énergétiques durables dans la communauté mondiale
    Dirige la première source d’information sur la cuisson solaire dans le monde
    Conseille des Gouvernements sur la cuisson solaire
    L’objectif de cet événement sera notamment d’étudier les meilleures pratiques et de voir concrètement comment ces technologies de cuiseurs solaires peuvent aider à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris mais également des Objectifs de Développement Durable.

    ——-

    This event will focus on the use of solar energy for cooking, based on Solar Cookers International’s experience.

    Solar Cookers International is the non-profit leading the solar cooking sector, with 30 years of experience, uniting hundreds of partners in over 130 countries.  SCI works to provide the 3 billion people who currently cook over open fires with a better solution.  SCI educates on and advocates for solar cooking technologies that convert free solar energy into heat energy for cooking food and making water safe to drink.  Solar Cookers International: • Leads standards and evaluation for the global solar cooking sector • Exercises special consultative status at the United Nations • Advocates for sustainable energy solutions in the global community • Curates the premier source of solar cooking information in the world • Advises government leaders on solar cooking.  

    Objectives of this event will be to study best practices and see how solar cooking technology can support the implementation of the Paris Agreement and of the SDG programme.

    intervenants / speakers

    • Julie Greene – Solar Cookers International (SCI) Executive Director
    • Caitlyn Hughes – Solar Cookers International (SCI) Program Director
    • Laurent Dittrick – Senior Energy, Finance and Climate Change Advisor ENERGIES 2050
    • David Renne – International Solar Energy Society (ISES) President
  • 12h00 - 12h30 : Bonn Climate Project - the case for hydrogen

    Logo_ICEPS_CTC
    Logo ENERGIES 2050_2000x2000_634k

    Bonn Climate Project – the case for hydrogen

    12h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ICEPS Bonn – CTC Bonn
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Le changement climatique et ses conséquences drastiques appellent à des actions à grande échelle combinant protection du climat et de l’environnement et réponse aux besoins du développement. Ceci est particulièrement urgent dans les pays les plus vulnérables aux vagues de chaleurs, sécheresses, pénuries d’eau et de ressources, mauvaises récoltes, maladies, conflits, etc.

    Le monde a besoin d’une révolution énergétique ! Quelles sont les solutions ? Comment avancer en prenant en compte les besoins du développement ? Quels types d’énergies prioriser? Au regard des enjeux, la transition doit se faire vers des énergies propres, décarbonées et abordables pour les populations les plus démunies…

    Lors de ce temps d’échanges, les deux intervenants passeront en revue les défis et les opportunités offertes par différentes énergies renouvelables et en particulier l’hydrogène, une énergie propre largement accessible. Le débat se basera notamment sur les expériences concrètes et de terrains des deux organismes, l’ICEPS et l’association ENERGIES 2050.

    ——-

    Due to the drastic climate change, large-scale climate protection combined with development work is urgently-needed and must start immediately, in particular in poor countries which are plagued by world peace-threatening extreme heat, drought, water shortage, crop failure, diseases, warfare, etc.

    The world needs an energy revolution!  What are the solutions, where should we move forward to ? to what kind of energy? Low carbon or carbon-free, clean and affordable energy is needed.

    In this event, the two speakers will review the challenges and opportunities offered by hydrogen energy, a clean energy widely available.

    intervenants / speakers

    • Heinz J. Sturm – Civil engineer / Dipl. Hydrogen Fuel Cell Technician
    • Laurent Dittrick – Senior Energy, Finance and Climate Change Advisor ENERGIES 2050

Mercredi 08 Novembre / November Wednesday 08

Journée thématique : Climat, carbone et énergie
Organisée sous couvert du projet européen Horizon 2020 ENERFUND

Thematic day: Climate, carbon and energy
Organized with support of the European project ENERFUND (Horizon 2020 programme)

  • 9h00 - 10h30 : Storing Carbon dioxide in order to meet Paris agreement targets

    Storing Carbon dioxide in order to meet Paris agreement targets

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • CO2GeoNet
    • European Business Council for Sustainable Energy (e5)
    • International Petroleum Industry Environmental Conservation Association (IPIECA)
    • Taiwan Carbon Capture Storage and Utilisation Association (TCCSUA)

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Le 5e rapport d’évaluation du GIEC souligne qu’un retard pris dans le déploiement des technologies clés d’atténuation telles que le stockage géologique de carbone rendra difficile et coûteux l’atteinte de l’objectif de 2°C stipulé dans l’Accord de Paris.

    L’atteinte de cet objectif demandera une mobilisation de l’ensemble des technologies d’énergie propre et d’atténuation : Le captage et la séquestration géologique du dioxyde de carbone (CCS) a été reconnu par les gouvernements nationaux, les organisations intergouvernementales et les principales parties prenantes comme une des voies les moins coûteuses pour réduire les émissions de CO2 des secteurs de l’énergie et de l’industrie. Il est considéré par ailleurs comme l’une des trois principales mesures d’atténuation du changement climatique, aux côtés des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. La majorité des scénarios montrent qu’il serait extrêmement difficile d’assurer une dé-carbonisation suffisante sans l’utilisation des CCS.

    Le présent événement permettra de partager les connaissances sur des technologies matures et émergentes visant à atténuer nos émissions de CO2. Les technologies présentées incluront le stockage géologique du CO2 et l’utilisation du CO2 pour des produits tels que les matériaux de construction.

    Cinq conférenciers de haut niveau interviendront notamment sur les questions suivantes :

    le stockage de CO2 pour la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris
    étude de cas de captage et séquestration de carbone
    l’expansion des technologies CSC à grande échelle
    L’événement se terminera par une séance de discussion de 30 minutes. L’objectif principal est de partager les connaissances sur la façon dont nous pouvons stocker le CO2 pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions et d’offrir un forum de discussion sur le sujet.

    ——-

    According to the 5th IPCC Assessment Report, the longer the delay in the deployment of key mitigation technologies such as geological storage of CO2, the more expensive and challenging it will be to maintain global average temperature rise to below 2 degrees Celsius. In order to meet the Paris Agreement emissions targets, all available clean energy and mitigation tools will be needed: Carbon dioxide Capture and geological Storage of CO2 (CCS) has been recognised by national governments, intergovernmental organisations and major civil society stakeholders as an essential and least-cost pathway to reducing CO2 emissions from the power and industrial sectors, and is flagged as one of the three main climate-change mitigation measures together with increasing the share of renewables in the energy mix and improving energy efficiency. The majority of scenarios show it would be extremely challenging to deliver sufficient decarbonisation without it.

    This event will share knowledge on ready-to-go and emerging technologies to mitigate our CO2 emissions. Technologies presented will include geological storage of CO2 and utilisation of CO2 for essential commodities such as building materials. This event will have five high-level speakers and focus on the following issues: CO2 storage is an essential part of meeting the Paris Agreement targets; case study of an innovative CO2 storage project; how to scale up CCS and make it fly; case study of emerging CO2 Capture Utilisation and Storage (CCUS) opportunity. The event will conclude with a 30 minute discussion session. The main objective is to share knowledge on how we can store CO2 to meet our emission reduction targets and to provide a forum for discussion.

    intervenants / speakers

    Intervenants à confirmer…

  • 11h00 - 12h30 : Le financement du développement durable par les institutions bancaires

    Le financement du développement durable par les institutions bancaires

    11h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • We’com financial services

    … en collaboration avec COM COM DD et ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement porte principalement sur les thématiques d’accès au financement climat pour les gouvernements locaux et les acteurs non étatiques. Il s’agit également d’analyser le rôle des acteurs non étatiques dans la mise en œuvre des engagements issus de l’Accord de Paris.

    Une présentation d’une étude réalisée par We’COM sera effectuée. Cette étude porte notamment sur le comportement des agents économiques vis-à-vis du développement durable, dans le cas où les institutions bancaires proposent un taux bonifié pour les investissements écoresponsables et durables.

    Les questions clés de cette analyse portent sur :

    • L’analyse des types de financements verts actuellement existant et leurs impacts
    • Les mécanismes pouvant aider à la mise en place de cette mesure (taux bonifié) et les acteurs susceptibles de participer à ce processus
    • L’étude des comportements des acteurs économiques sous conditions d’existence de ce taux bonifié
    • Et enfin les impacts (opportunités et risques) éventuels que ce taux peut avoir sur la lutte contre les changements climatiques

    intervenants / speakers

    • Ibrahima CASSE – Consultant sénior et économiste en chef de WCFS et consultant associé à COMCOM DD
    • MARIE CLEMENCE TEKHAS NDOUR –  Consultant spécialisée en finance bancaire et en politiques et négociations commerciales internationales
    • PAPE GORA CASSE –  Responsable des enquêtes économiques et études de terrain
  • 12h30 - 14h00 : Réunion extraordinaire du groupe de travail conjoint des experts des pays membres de la commission climat présidée par la République du Niger pour la Région du Sahel GTC CCRS

    Réunion extraordinaire du groupe de travail conjoint des experts des pays membres de la commission climat présidée par la République du Niger pour la Région du Sahel GTC CCRS

    12h30 – 14h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Présidé par Issifi Boureima, Conseiller Technique en charge dossier Climat à la Présidence de la République du Niger, président du Groupe de travail conjoint des experts de la commission

    Description

    Réunion d’info générale portant sur la mise en œuvre de la feuille du processus d’opérationnalisation de la commission climat.

    intervenants / speakers

    • Représentants du : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée Conakry, Djibouti, Ethiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan
  • 14h15 - 15h00 : La protection climatique annoncée en vue d’équité globale

    La protection climatique annoncée en vue d’équité globale.

    14h15 – 15h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ETH Zurich
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement permettra de réaliser une analyse comparative des objectifs climatiques annoncés dans les CDNs. Plusieurs principes d’équités ont été utilisés pour classifier tous les pays sur un palmarès global. Des différences considérables existent, dépendant de l’inclusion d’une responsabilité historique ou bien d’une conditionnalité des CDNs.

    ——

    In this event will be presented a comparative analysis of announced climate protection measures (NDCs). Different equity principles are applied to classify each country’s climate targets on a global ranking list. It can be shown that there are significant differences depending on the inclusion of responsibility for historic emissions or conditionality measures about the NDC implementation

    intervenants / speakers

    • Anna Stünzi – ETH Zurich
    • Laurent Dittrick – ENERGIES 2050
  • 16h00 - 17h00 : Présentation de l’association ENERGIES 2050 au café de France

    Présentation de l’association ENERGIES 2050 au café de France

    16h00 – 17h00 – PAVILLON/PAVILION FRANCE – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Présentation de l’association ENERGIES 2050 par Stéphane Pouffary, Fondateur et Président d’honneur, au Pavillon France.

    intervenants / speakers

    • Stéphane POUFFARY – directeur d’ENERGIES 2050
  • 17h00 - 18h30 : Financing buildings' deep rénovations: Tools and innovations, the example of ENERFUND

    Financing buildings’ deep rénovations: Tools and innovations, the example of ENERFUND

    17h00 – 18h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ENERGIES 2050 within the frame of ENERFUND

    Description

    This event will focus on presenting ENERFUND, a project supported by the European commission Under the Horizon 2020 programme.

    ENERFUND is a tool that will rate and score deep renovation opportunities – like a credit score used by banks to rate clients. The tool will be based on a set of parameters such as EPC data, number of certified installers, governmental schemes running, etc. By providing a rating for deep renovation opportunities – whether for private establishments or for public buildings – funding institutes can provide targeted loans, retrofit companies can identify sound opportunities, municipalities can promote targeted incentives and the public’s trust for retrofitting will be enhanced.

    A testing version of the tool will be presented during this event and during the whole day at the Pavilion

    intervenants / speakers

    • Guillaume De Laboulaye – ENERGIES 2050
    • Autres intervenants à déterminer
  • 18h45 - 19h45 : Creating a Path to achieve the Paris Goal

    Creating a Path to achieve the Paris Goal

    18h45 – 19h45 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Climate Interactive
    • Massachusetts Institute of Technology (MIT), Sloan School of Management
    • ESB Business School, Reutlingen University

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Cet atelier interactif s’intéressera à l’utilisation des modèles de simulation climatique pour évaluer et explorer les engagements politiques en matière de lutte contre le changement climatique pris dans le cadre de l’Accord de Paris.

    Une démonstration en direct sera effectuée sur le pavillon. Depuis 2008, Climate Interactive et le MIT ont utilisé leur simulateur C-ROADS pour évaluer l’impact des engagements climatiques nationaux pris sous couvert de la CCNUCC, la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

    Au cours de cette session, les participants seront initiés à l’usage de cet outil et sur les différentes manières dont il a déjà été utilisé pour renforcer les connaissances sur l’action climatique.

    ——-

    This interactive workshop will showcase how you can use climate simulation models to explore policy pathways to stay within the Paris Agreement temperature limits with a live demonstration. Since 2008, Climate Interactive and MIT have used their C-ROADS simulator to assess the impact national climate pledges to the UNFCCC have had on projected climate changes.

    In this session you will see how you can use this tool for yourself and the variety of ways it has been put to use to strengthen the conversation on what climate ambition looks like.

    intervenants / speakers

    • Ellie Johnston – Climate Interactive
    • John Sterman – MIT
    • Florian Kapmeier Reutlingen University
    • Guillaume de Laboulaye – ENERGIES 2050

Jeudi 09 Novembre / November Thursday 09

Journée thématique : Transition et mobilité durable en Méditerranée
Organisée sous couvert du projet européen MOBILITAS (programme INTERREG-MED)

Thematic day: Transition and sustainable mobility in the Mediterranean
Organized with support of the European project MOBILITAS (INTERREG-MED programme)

  • 9h00 - 10h30 : Mobilité durable et afflux touristiques dans les zones Méditerranéennes

    Mobilité durable et afflux touristiques dans les zones Méditerranéennes

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ENERGIES 2050 sous couvert du projet MOBILITAS

    Description

    Les territoires Méditerranéens font l’objet de flux touristiques intenses qui amènent de fortes pressions sur les infrastructures de transport et contraignent la mobilité globale, en particulier durant les saisons estivales. Les impacts en termes de congestion sont sensibles, avec des effets négatifs sur la qualité de l’air, des émissions de CO2 croissantes, des nuisances sonores, etc. Cela s’ajoute aux habituels transports de marchandises et congestions liées aux déplacements professionnels. Dans ce contexte, des réponses adaptées (des plans de mobilité urbaine durable) à ces flux touristiques saisonniers doivent être mises en place. Des alternatives (bus, train, vélo…) viables doivent être proposées aux touristes se déplaçant en véhicule particulier. Pour ceux arrivant par voies maritime ou aérienne, une meilleure intégration entre les ports et aéroports et les modes de transport types navettes, vélos, etc. doit également favoriser une mobilité plus durable.

    Le projet européen MOBILITAS, soutenu par la commission européenne dans le cadre du programme Interreg-MED, a pour but de promouvoir des modèles de mobilité bas carbone dans les zones touristiques méditerranéennes, en adoptant des méthodologies qui pourront par la suite être dupliquées à plus grand échelle. Les données locales et régionales en matière de transport ainsi que les solutions déjà mises en place sont analysées afin de proposer des plans d’actions adaptés. Différents scénarios (scénario de cours normal des affaires vs scénarios intégrant des bouquets de mesures proposées…) sont élaborés et permettront aux décideurs et autres parties prenantes de mieux évaluer l’impact des choix effectués, dans une logique de transparence et de suivi qui répond aux enjeux de la MNV (Mesurer, Notifier, Vérifier). Les partenaires du projet MOBILITAS s’appliquent également à favoriser la mise en œuvre des mesures préconisées à travers un ensemble d’activités qui seront proposées aux autorités locales.

    intervenants / speakers

    • Guillaume de Laboulaye – ENERGIES 2050
    • Autres intervenants à définir
  • 11h00 - 12h30 : Enjeux et opportunités de la territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) en Afrique

    Enjeux et opportunités de la territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) en Afrique

    11h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA)
    • association ENERGIES 2050

    Description

    Le rôle essentiel des villes et des gouvernements locaux dans la mise en œuvre des politiques de lutte contre le changement climatique est de plus en plus reconnu au niveau international. On rappellera qu’en Afrique, la population urbaine est amenée à s’accroitre de 455 millions à 1.3 milliards à l’horizon 2050. Cette croissance à un rythme sans précédent dans l’histoire de l’humanité est source de nombreux défis exacerbés par les dérèglements climatiques : déséquilibres économiques et sociaux, accès à des ressources rares et inégalement réparties, manque d’accès aux services de base, prolifération de l’habitat informel, déficit de capacités d’investissements, etc.

     

    Face à ces enjeux, il apparait, plus que jamais, indispensable de promouvoir un développement local climato-compatible, sobre en carbone, résilient et solidaire. Cette transformation profonde des territoires apparaît même comme une formidable opportunité pour accompagner la mise en œuvre par les Etats de leurs engagements pris dans leurs Contributions déterminées au niveau national (CDN). Pour ce faire les Etats-Parties à la CCNUCC doivent envisager une véritable territorialisation de leurs CDNs tout en donnant aux gouvernements locaux les moyens d’élaborer puis de mettre en œuvre des programmes d’actions concrets et mesurables répondants aux critères du MNV (Mesure Notification et vérification) tel que précisés dans l’Accord de Paris.

     

    L’objectif de cet événement sera d’analyser de manière concrète comment les villes et, plus globalement, les territoires africains peuvent s’inscrire dans les processus de mise en œuvre des CDNs et mobiliser des nouvelles ressources pour faire face aux enjeux climatiques et à leurs impératifs de développement. Il s’appuiera sur des retours d’expériences et sur les principaux enseignements du rapport élaboré par CGLUA et ENERGIES 2050 intitulé « Enjeux et opportunités de la territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) en Afrique ». Un regard particulier sera porté sur les enjeux de gouvernance, de mesure, de transparence et d’accès au financement climat des villes africaines. ). La Task Force sur l’accès des Villes et des territoires africains à la finance climat mise en place par CGLUA sera présentée.

    intervenants / speakers

    • François YATTA – Coordinateur programmes CGLU Afrique
    • Stéphane POUFFARY – Président d’Honneur, Fondateur ENERGIES 2050
    • Claude DJOMA – Secrétaire de la coordination des maires d’Abidjan
    • Guillaume de LABOULAYE – Responsable programmes ENERGIES3050
  • 13h00 - 14h30 : Les enjeux du changement climatique dans une Méditerranée en transition

    Les enjeux du changement climatique dans une Méditerranée en transition

    13h00 – 14h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    FEMISE
    Institut de la Méditérranée
    ENERGIES 2050

    Description

    ENERGIES2050, l’Institut de la Méditerranée et le FEMISE ont initié un partenariat autour des défis du changement climatique dans les pays du sud de la Méditerranée.

    Ce partenariat a débuté avec la préparation de la MedCOP Climat 2016 à Tanger, dans le cadre de laquelle ENERGIES2050 a préparé un rapport sur les questions climatiques en Méditerranée, et s’est poursuivi lors de la COP22 à Marrakech.

    Cet événement s’inscrit dans ce processus dynamique et aura notamment pour objectifs de :

    Analyser les enjeux du changement climatique en Méditerranée, région à risque, identifiée comme « hotspot » dans les rapports du GIEC, mais qui bénéficie d’un potentiel de développement inexploité
    Débattre des défis de la mise en œuvre de l’Accord de Paris dans la région dans un contexte post Printemps Arabes, en se basant sur les dernières recherches FEMISE
    Explorer les besoins de financements pour des projets de développement climato-compatibles dans la Région, en lien avec les CDN

    intervenants / speakers

    Dr. Constantin TSAKAS – General Manager Institut de la Méditerranée, Secrétaire Général FEMISE
    Stéphane POUFFARY – Fondateur, Président d’Honneur, Directeur Général d’ENERGIES 2050

  • 15h00 - 16h30 : Rôle de la société civile environnementale dans la planification territoriale

    Rôle de la société civile environnementale dans la planification territoriale

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    AMCDD

    Description

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

    intervenants / speakers

    • Mr ksiri
    • Rabie Kamlichi
    • Christine Fevre
    • Cheikh Amadou
    • Guillaume de Laboulaye
  • 15h00 - 16h30 : Mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National: Progrès, challenges et perspectives / Implementation of Nationally Determined Contributions in countries: Progress, challenges and perspectives

    Mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National: Progrès, challenges et perspectives / Implementation of Nationally Determined Contributions in countries: Progress, challenges and perspectives

    15h00 – 16h30 – Salle 6 – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • BOAD
    • CEDEAO
    • CILSS
    • IFDD
    • UEMOA

    Description

    SIDE-EVENT CONJOINT BOAD, CILSS, CEDEAO, IFDD ET UEMOA

    Thème : Mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National : Progrès, défis et perspectives

    1. Mot introductif du Modérateur pour une mise en contexte (Kamel Djemouai, Ancien Président du Groupe Africain des négociations climatiques)
    2. Intervention du Président de la Commission de l’UEMOA sur les aspects institutionnels, de coordination, de mobilisation des ressources et la finance climat
    3. Intervention du SE-CILSS sur les aspects techniques et actions concrètes réalisées
    4. Intervention du Directeur de l’IFDD sur les aspects de renforcement des capacités
    5. Synthèse et récapitulatif des messages clés par les Co-Modérateurs (Kamel Djemouai – Stephane Pouffary, ENERGIES 2050)
    6. Questions – réponses
    7. Récapitulatif des Co-Modérateurs (2eme liste si le temps permet)
    8. Dernier tour de table sur les perspectives en matière de coordination, mobilisation de ressources, renforcement des capacités, partenariat/collaboration etc.
    9. Lancement/Présentation du bulletin ‘’ECOWAS NDC SPOTLIGHT : Towards the implementation of sustainable energy goals’’ (1 mn – par un mot du Directeur Exécutif de ECREEE)
    10. Synthèse/conclusion et fin de l’Évènement

    ——-

     

    JOINT SIDE-EVENT BOAD, CILSS, CEDEAO, IFDD ET UEMOA

    Theme: Implementation of Nationally Determined Contributions: Progress, Challenges and Prospects

     

    1. Contextualization note by the Moderator (Kamel Djemouai, Former President of African Group of Negotiators)
    2. Statement by the President of UEMOA Commission on institutional aspects, coordination, resource mobilization and climate finance
    3. Statement by the Executive Secretary of CILSS on technical aspects and concrete actions carried out
    4. Statement by the Director of the IFDD on capacity building aspects
    5. Synthesis of the key messages (Co-Moderators: Kamel Djemouai – Stephane Pouffary, ENERGIES 2050)
    6. Questions – Answers
    7. Summary of the discussions by Co-Moderators (2nd list if time allows)
    8. Final remarks from the Speakers on perspectives, coordination, resource mobilization, capacity building, partnership/collaboration etc.
    9. Launching/Presentation of the bulletin  » ECOWAS NDC SPOTLIGHT: Towards the implementation of sustainable energy goals  » (1mn – brief note by the Executive Director of ECREEE)
    10. Synthesis/conclusion and closing of the Event

     

    intervenants / speakers

    Animé par les Chefs des institutions :

    • BOAD
    • CEDEAO
    • CILSS
    • IFDD
    • UEMOA

    Documents

  • 17h00 - 18h30 : Community Power based Transition to 100% Renewable Energy

    Community Power based Transition to 100% Renewable Energy

    17h00 – 18h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    EUROSOLAR TURKEY
    Association ENERGIES 2050

    Description

    Le présent événement se penchera sur la question énergétique, à travers l’expérience de terrain de deux organisations : EUROSOLAR et ENERGIES 2050.

    Plus précisément les panélistes tenteront de répondre aux interrogations suivantes :
    Comment l’humanité fait-elle face au problème énergétique ? Comment ce problème est-il géré ? Avons-nous suffisamment de ressources renouvelables ? Quel est le rôle du stockage pour faire face à la nature intermittente des ressources énergétiques renouvelables ? La transition vers des modèles 100% énergies renouvelables est-elle la solution? Si oui, quelles sont les mesures à mettre en oeuvre pour atteindre cette cible? Comment pouvons-nous gérer la transition ? Quelles méthodologies et techniques devons-nous utiliser pour réaliser cela avec un minimum de coûts et d’externalités ? Comment allons-nous financer cette transition ?

    La transition vers un système énergétique fonctionnant à 100% à partir des énergies renouvelables nécessite de planifier l’avenir dès aujourd’hui en adoptant une approche multidisciplinaire intégrant les contraintes et les exigences fondamentales de l’espace de vie que nous partageons.

    ——-

    This event will focus on energy issues and provide an overview of existing challenges and opportunities based on two organisations’ experience: Eurosolar Turkey and ENERGIES 2050.

    Questions raised during this event will include:

    Why do we have an Energy problem?  Do we have enough renewable energy resources? Which technologies are mature enough to contribute and take part in the solution? Are they available in the market and competitive? What is the role of storage for dealing with  the intermittent nature of renewable energy? Is transition to 100 % Renewable Energy the solution? If so what else is required to reach this target?  Etc.

    Transition to 100% renewables requires planning the future. For reaching this target we need to carry on a multidisciplinary approach to understand and take into consideration the basic constraints and requirements of the living space we are sharing all together.

    intervenants / speakers

    Prof. Dr. Tanay Sıdkı Uyar – President, Renewable Energy Association of Turkey, EUROSOLAR Turkey
    Stéphane Pouffary – Founder and executive director ENERGIES 2050

  • 19h00 - 22h00 : Rencontre entre délégué francophones à propos des négociations sur les changements climatiques

    Rencontre entre délégué francophones à propos des négociations sur les changements climatiques

    19h00 – 22h00 – Hotel Kanzler, Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Confédération Suisse
    • Madagascar
    • OIF/IFDD

    Description

    20h00 – 20h10 Lancement des travaux

    • Mots de bienvenue
      • Suisse
      • OIF- IFDD
      • Ouverture de la rencontre, Président du XVIème Sommet de la Francophonie, Madagascar

    20h10 – 20h40 Genre & droits humains

    • Les négociations en cours pour le plan d’action genre : Aperçu des négociatrices et négociateurs (Penda Kanté-Thiam, Sénégal; Esther Neuhaus, Suisse)
    • L’intégration des droits humains dans les politiques climat, accent sur les expériences des pays africains (Réseau Climat et Développement; Sébastien Duyck, CIEL Centre pour le Droit International de l’Environnement)
    • Débat et échange

    20h40 – 21h45 La mise en œuvre des CDNs

    3 interventions de 10 minutes chacune

    • Court aperçu des derniers résultats de recherche dans le domaine de l’équité : Les pays africains en tête avec leurs CDNs (Lucas Bretschger, Anna Stünzi, École polytechnique fédérale de Zurich)
    • Enjeux et défis de la territorialisation des CDNs (Stéphane Pouffary, ENERGIES 2050)
    • L’accent des CDNs dans les domaines de l’adaptation et atténuation (El Hadji Mbaye Diagne, Afrique-Énergie-Environnement, tbc)
    • Débat et échange

    21h45 – 21h55 Courtes références à d’autres sujets d’intérêt

    • Perspectives au sein de la Francophonie : intervention de Madagascar, Président du XVIème Sommet de la Francophonie

    21h55 – 22h00 Conclusion et clôture: IFDD / Suisse / Madagascar

  • 19h15 - 20h00 - PRÉSENTATION D’INITIATIVE : LA PALMERAIE DE TSHIJIBA

    Logo ENERGIES 2050_2000x2000_634k

    Présentation d’initiative : la Palmeraie de Tshijiba

    19h15 – 20h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Mizangi
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement visera la présentation d’un projet, la palmeraie de Tshijiba, dont l’objectif est la sensibilisation d’acteurs étatiques et non étatiques à la nécessité d’investir dans les plantations de palmiers à huile dans les savanes. Les objectifs de ce projet sont multiples et incluent :

    • La préservation de la forêt et des puits de carbone
    • La relance de l’économie locale par des initiatives communautaires
    • L’enrichissement des savanes

    Cette présentation doit permettre à d’autres partenaires de s’inspirer de cette initiative et de venir le cas échéant en appui technique et financier au projet. Mizangi travaille sur l’approche participative avec ancrage communautaire. Le projet s’appuie déjà sur 57 hectares de palmiers à huile pour la production, transformation et commercialisation de l’huile de palme à destination des consommateurs locaux.

    intervenants / speakers

    • Mizangi
    • ENERGIES 2050

Vendredi 10 Novembre / November Friday 10

  • 10h00 - 12h00 : Sustainable buildings and construction programme: review of current initiatives and access to climate finance

    Sustainable buildings and construction programme: review of current initiatives and access to climate finance

    10h00 – 12h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Association ENERGIES 2050
    • Programme MAC SBC

    Description

    This event is organised by the Multistakeholder Advisory Committee (MAC) of the Sustainable Buildings and Construction Programme (SBC) of the United Nations’ 10 Year Framework Programme (10YFP) on Sustainable Production and Consumption patterns. Debates will specifically focus on the various initiatives built under this programme and on how these initiatives can access climate funds.

    The Sustainable Buildings and Construction Programme (SBC) was launched during the high level segment of the UN Habitat Governing Council on 20 April 2015 with the presence of Ms. Sofie From-Emmesberger, the Finnish Ambassador and Permanent Representative to UNEP and UN-Habitat; Mr. Ibrahim Thiaw, the Deputy Executive Director and Assistant Secretary-General of UNEP; Dr. Aisa Kirabo Kacyira, the Deputy Executive Director and Assistant Secretary-General of UN-Habitat; and Mr. Pekka Huovila, Ministry of the Environment of Finland.

    The goal of the programme is to promote resource efficiency, mitigation and adaptation efforts, and the shift to SCP patterns in the buildings and construction sector. The initial work areas of the programme are: 1) foster enabling frameworks to implement SBC policies; 2) promote Sustainable Housing, including affordable and social housing; 3) enhance Sustainability in the Building Supply Chain; 4) reduce climate impact and strengthen climate resilience of the buildings and construction sector; and 5) promote knowledge sharing, outreach and awareness raising.

    The SBC programme is led by the Ministry of the Environment of Finland and co-led by the World Green Building Council (WGBC), Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT) and UNEP.

    The programme work with a broad range of partners and 18 key expert organizations, including UN Habitat, within its Multistakeholder Advisory Committee (MAC).

    intervenants / speakers

    • Pekka – coordinateur du programme SBC 10YFP, Green building council Finland
    • Stéphane Pouffary ENERGIES 2050
    • Guillaume de Laboulaye – ENERGIES 2050
    • Autres à déterminer
  • 12h00 - 13h30 : MESA Climate Services for Disaster Risk Reduction and climate resilience in Africa ‐ Lessons learned and Perspectives

    MESA Climate Services for Disaster Risk Reduction and climate resilience in Africa ‐ Lessons learned and Perspectives

    12h00 – 13h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • AUC
    • ACMAD
    • RECs
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    The overall objective of the side event is to raise awareness and facilitate commitments at the highest political level to support provision and more effective use of advanced science and technology based climate services in Africa for disaster risk management and climate resilience. The event will demonstrate existing potentials in the state of the art climate services for effective early warning systems in Africa.

    This initiative will continue implementation of successful MESA activities to further enhance participation of African negotiators and leaders to UNFCCC policy debate.  The event will discuss the current status of disaster risk management and climate resilience in Africa based on assessments made on preparation and response actions collected during recent droughts across Africa. Socio economic benefits of climate information specifically in cases of disaster risks and sustainable energy supply solutions will be highlighted.

    L’objectif global de cet évènement est de sensibiliser et de faciliter les engagements au plus haut niveau politique en vue de la fourniture et de l’utilisation plus efficace de services climatologiques, fondés sur la science, pour la gestion des risques de catastrophes naturelles et pour la résilience climatique en Afrique. Les initiatives existantes en matière de services climatologiques de pointe et de systèmes d’alerte précoces et efficaces en Afrique seront mises en avant.

    Cet événement sera également une opportunité de débattre de l’état actuel de la gestion des risques de catastrophe et de la résilience climatique en Afrique, sur la base des évaluations des actions d’adaptation effectuées au cours des dernières sécheresses. Les avantages socio-économiques de l’information climatique, en particulier dans les cas de risques de catastrophe et de solutions d’approvisionnement énergétique durable, seront mis en avant.

    intervenants / speakers

    • déterminer
  • 14h00 - 15h00 : Formation des communautés rurales en techniques de recyclage des produits dérivés

    Formation des communautés rurales en techniques de recyclage des produits dérivés

    14h00 – 15h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Ministère de l’environnement, des Eaux et Forêts, Service Genre et Équité, M.de l’Agriculture, M. de l’Administration  du Territoire  Et de la décentralisation.

    Description

    Cet événement portera sur les enjeux et les opportunités de la valorisation des déchets organiques dans les communes urbaines et rurales de Guinée et plus globalement d’Afrique de l’Ouest. Il s’agira notamment de discuter de la transformation de déchets biodégradables en engrais organiques et également de leur utilisation dans le maraîchage.

    L’objectif des actions menées dans ce domaine par les Ministères Guinéens, notamment le Ministère  de l’environnement,  des Eaux et Forêts, le Ministère de l’Agriculture et le Ministère de l’Administration  du Territoire et de la décentralisation, est de renforcer la résilience en formant des communautés rurales en techniques de compostage des déchets biodégradables, ainsi qu’en hygiène environnementale et création des AGR.

    intervenants / speakers

    • iliga KOIVOGUI – Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts, Service genre et équité
    • Guillaume de Laboulaye – Responsable Programmes d’ENERGIES 2050
  • 15h00 - 16h30 : Organiser le soutien aux actions décentralisées des villes et territoires d’Afrique dans la lutte contre le Changement Climatique

    Organiser le soutien aux actions décentralisées des villes et territoires d’Afrique dans la lutte contre le Changement Climatique

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • CGLUA
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Les villes africaines sont à l’origine d’une part significative des émissions de GES du continent et accueillent des centaines de millions d’habitants dans des zones souvent très vulnérables aux effets du dérèglement climatique. Elles concentrent par ailleurs l’essentiel des capitaux et de l’activité économique et sont donc des acteurs incontournables dans la mise en œuvre des politiques de lutte contre le changement climatique.

     

    En parallèle, les engagements actuels pris par les Parties à la CCNUCC dans leurs CPDN/CDN ne permettent pas de s’inscrire dans une trajectoire compatible avec une hausse des températures en deçà des 2°C. Pour pallier à ce déficit collectif d’ambition, les regards et l’attention se tournent vers les gouvernements locaux compte-tenu de leur capacité à agir au plus près des besoins des territoires.

    Cette réalité plaide pour une articulation renforcée entre les engagements nationaux et les dynamiques urbaines dans le cadre de la mise en œuvre des CDN. A cela il convient d’ajouter une nécessaire dimension multisectorielle combinant adaptation, développement et atténuation afin de prendre en compte la complexité de systèmes urbains interconnectés et interdépendants.

     

    Au regard des enjeux d’aujourd’hui, il s’agit de dépasser les approches fragmentées certes bénéfiques ponctuellement mais insuffisantes au niveau d’une ville prise dans son ensemble et dans sa complexité. Il s’agit aussi de mettre en œuvre une véritable culture de la mesure et de la performance, répondant en cela aux critères du MNV (Mesure Notification et vérification) et aux modalités et exigences des institutions financières et autres organes de financement.

     

    Cet événement visera à analyser les besoins en renforcement de capacités et les opportunités d’actions à mettre en place afin que les gouvernements locaux africains puissent (i) jouer leur rôle de partenaires privilégiés dans la mise en œuvre des CDN et (ii) mettre en œuvre des projets et stratégies bas carbone sur leurs territoires. La Task Force sur l’accès des Villes et des territoires africains à la finance climat mise en place par CGLUA sera présentée.

    intervenants / speakers

    • François YATTA – Directeur programmes CGLU Afrique
    • Stéphane POUFFARY – Directeur Général – ENERGIES 2050
    • Ndiouga SAKHO – Président de la Commission – Aménagement urbain, cadre de vie – Développement durable et gestion du littoral – Dakar – Sénégal
    • Guillaume de Laboulaye – Association ENERGIES 2050
  • 16h30 - 18h00 : Lutte contre les changements climatiques : le transfert d’expertise du Québec à l’international

    Lutte contre les changements climatiques : le transfert d’expertise du Québec à l’international

    16h30 – 18h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • SUCO
    • Réseau Environnement
    • CAP Développement durable

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Cet évènement aura pour objectif de promouvoir l’expérience, l’expertise et les initiatives en provenance du Québec en matière de lutte contre les changements climatiques, et de démontrer comment le transfert de ces dernières peut être mis au service de projets de coopération internationale. À cette occasion, des représentants de Réseau Environnement, du Ministère du Développement Durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ainsi que de CAP Développement durable et d’ENERGIES 2050 viendront présenter des approches innovantes et transférables dans la mise en oeuvre de mesures de lutte contre les changements climatiques.

    Ce temps d’échanges et de débats permettra de démontrer, d’une part, comment le transfert de savoir et de bonnes pratiques en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques peut contribuer au renforcement des capacités techniques et organisationnelles ailleurs dans le monde. D’autre part, il valorisera le partage et le retour d’expérience lié à ce transfert d’expertise et la valeur ajoutée qui en découle.

    Il mettra également en lumière comment l’implication des différents secteurs québécois vers une économie sobre en carbone, notamment le secteur municipal, peut servir de modèle et d’inspiration. L’expertise des municipalités québécoises engagées dans le programme Partenaires dans la protection du climat (PPC), volet canadien du réseau Des villes pour la protection du climat (Cities for Climate Protection) de l’ICLEI, sera mise de l’avant afin de livrer des solutions locales à la problématique des changements climatiques. Ce sera également l’occasion de présenter le projet « Dunk ak Kéew bi » – Gouvernance locale du Sénégal pour l’adaptation aux changements climatiques, financé par le programme de coopération climatique internationale (PCCI). Ce projet, piloté par SUCO et dans lequel Réseau Environnement est partenaire dans le transfert d’expertises, vise à renforcer les capacités d’adaptation et de résilience de six communes du Plateau de Thiès qui ont amorcé un processus de diagnostic et planification de leur territoire avec l’appui d’un organisme local. Il présentera également la responsabilité des jeunes générations face aux défis climatiques et le rôle clé de l’appropriation des compétences par les jeunes

    intervenants / speakers

    • à définir

Samedi 11 Novembre / November Saturday 11

Journée thématique : Efficacité énergétique et politiques climatiques dans l’environnement construit
Organisée sous couvert du projet européen Horizon 2020 Trust EPC South

Thematic day: Energy efficiency and climate policies in the built environment
Organized with support of the European project Trust EPC South (Horizon 2020 programme)

  • 9h00 - 10h30 : Financing energy efficiency in buildings of the tertiary sector in Europe, new tools and mechanisms… The Trust EPC South project

    Financing energy efficiency in buildings of the tertiary sector in Europe, new tools and mechanisms… The Trust EPC South project

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ENERGIES 2050 sous couvert de Trust EPC

    Description

    Le projet Trust EPC South a pour objectif d’accroître les investissements en matière d’Efficacité Energétique (EE) et d’énergies renouvelables (EnR) dans le secteur tertiaire privé, en fournissant un cadre d’évaluation et d’étalonnage des investissements et en renforçant la confiance des parties prenantes et des investisseurs pour la mise en place de Contrats de Performance Energétique (CPE). Ce projet est mis en œuvre par un consortium international et interdisciplinaire dans six pays : la Croatie, la France, l’Espagne, la Grèce, l’Italie et le Portugal.

    Dans le cadre de ce projet, 40 projets pilotes ont été sélectionnés, dont dix en France. L’association ENERGIES 2050 propose à ces derniers un accompagnement gratuit pour mettre en place un programme d’amélioration de leur niveau d’efficacité énergétique et/ou d’utilisation des énergies renouvelables. L’objectif est d’appliquer les méthodologies et outils développés afin de répondre au mieux aux contraintes des marchés en matière de financement de l’efficacité énergétique et de CPE.

    L’objectif de cet événement est dans ce cadre de:

    • Mettre en avant les nouvelles solutions et les cadres méthodologiques existant pour favoriser l’efficacité énergétique du secteur privé
    • Mettre en avant l’engagement des acteurs non étatiques dans la mise en oeuvre de l’Accord de Paris et des Objectifs de Développement Durable
    • Présenter les nouveaux outils pouvant favoriser les investissements dans l’efficacité énergétique du bâtiment, et notamment l’outil GREPCON développé dans le cadre du projet Trust EPC South.

    ———-

    The Trust EPC South project aims to increase investment in Energy Efficiency (EE) and renewable energy (RE) in the private tertiary sector, by providing a framework for assessing and benchmarking investments and by reinforcing the confidence of stakeholders and investors in setting up Energy Performance Contracts (EPC). This project is implemented by an international and interdisciplinary consortium in six countries: Croatia, France, Spain, Greece, Italy and Portugal.

    As part of this project, 40 pilot projects were selected in the six countries, including ten in France. ENERGIES 2050 offers free support to the latter to set up a plan to improve their level of energy efficiency and / or use of renewable energy. The objective is to apply the methodologies and tools developed to meet the market constraints in terms of energy efficiency and EPC.

    The objectives of this event are in this context to:

    • Highlight new solutions and existing methodological frameworks to promote private sector’s energy efficiency
    • Highlight the role of non-state actors in the implementation of the Paris Agreement and Sustainable Development Goals
    • Introduce new tools that can promote investments in buildings’ energy efficiency, including the GREPCON tool developed as part of the project

    intervenants / speakers

    • members of the consortium Trust EPC South
    • Others (to be confirmed)
  • 11h00 - 12h30 : Accroître les financements climat pour répondre aux nouveaux enjeux climatiques

    Accroître les financements climat pour répondre aux nouveaux enjeux climatiques

    11h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Réseau Climat Développement

    Description

    L’accord de Paris fixe un cadre global et universel en matière de coopération et de solidarité climatique. Cependant, face à l’urgence, il a manqué de créer les outils nécessaires pour engager au plus vite la transition vers un modèle décarboné, plus juste et durable. La question des financements climat reste à cet effet un point extrêmement sensible des négociations. Le coût des changements climatiques représente d’ores et déjà un obstacle majeur à l’éradication de la pauvreté. L’appui financier pour aider les pays les plus démunis et les plus vulnérables face aux changements climatiques est un élément clé pour atteindre les objectifs l’accord. L’action climatique internationale doit répondre à la double urgence de permettre aux Etats les plus vulnérables de s’adapter et d’atténuer les impacts des changements climatiques tout en se développant vers une société décarbonée.

    L’objectif de cet événement est de présenter les opportunités qui existent pour mobiliser les financements climat en vue de faire face aux changements climatiques dans les pays les plus vulnérables, en faisant un retour d’expérience sur des applications concrètes.

    L’événement sera animé par un panel composé de trois intervenants et d’un modérateur.

    intervenants / speakers

    • Intervenants:
      • Jean Paul Brice Affana, Policy Advisor – Climate Finance and Development, Germanwatch
      • Aïssatou Diouf, Responsable de plaidoyer sur les changements climatiques, ENDA Energie
      • Guillaume de Laboulaye, ENERGIES 2050

      Modérateur:

      • Joseph Yaovi Kogbe, Coordonnateur international, Réseau Climat & Développement

       

  • 12h30 - 13h15 : Réforme des énergies fossiles en lien avec les CDN en Afrique Francophone

    Réforme des énergies fossiles en lien avec les CDN en Afrique Francophone

    12h30 – 13h15 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Division politiques extérieures sectorielles (DPES) du Département Fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) Suisse
    • Association ENERGIES 2050 (reprendre les logos de l’évent du 3)

    Description

    Cet événement visera à reprendre les principaux éléments du diner débat informel qui a été organisé le vendredi 3 novembre, avec des membres des délégations de plusieurs pays d’Afrique Francophone, sur le thème  de de la mise en œuvre des Contributions Déterminées au niveau National (CDNs) de pays d’Afrique francophone et les liens avec la réforme des subventions aux énergies fossiles

    Pour rappel, ce temps d’échange avait pour objectif de mettre l’accent sur le lien entre la mise en œuvre des CDNs et les potentiels de réforme dans le secteur des énergies fossiles. Il s’agissait également de promouvoir un dialogue ouvert et d’identifier les besoins des différents pays participants à l’atelier.

    Dans cette optique, une note de cadrage a été mise à disposition des participants. Préparée par l’association ENERGIES 2050, elle présente les enjeux/opportunités de la réforme des subventions aux énergies fossiles dans le cadre particulier de la mise en œuvre des CDNs avec un accent mis sur l’approche coût-bénéfice. Cette note doit être complétée par la suite par une suggestion de feuille de route, qui reprendra les réflexions issues du diner débat mais aussi de cet événement et invitera à la démultiplication de ce type de démarches à la fois dans une dynamique régionale (Afrique francophone) et nationale.

    intervenants / speakers

    • ENERGIES 2050
    • DFAE Suisse, représentants de délégations
  • 13h30 - 15h00 : Financing the green Economy in the Mediterranean

    Logo_EcoUnion
    IEMed_en
    Logo_MAVA1
    Logo ENERGIES 2050_2000x2000_634k

    Financing the green Economy in the Mediterranean

    13h30 – 15h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Eco-union
    • The European Institute of the Mediterranean

    Description

    Audience: international experts, opinion leaders and policy/decision makers from major IFIs, IGOs, NGOs, national FIs, commercial banks active in the Mediterranean region.

    Objective:

    • Presentation of the main findings of the research carried out by eco-union and the European Institute of the Mediterranean
    • Reflection on barriers, actors and opportunities to improve financing of green economy in the Mediterranean
    • Discussion on policy recommendations, actions and roadmaps

    Programme:

    13h30             Presentation of the Mediterranean Green Finance Report  

    13h50             Reactions from the panelist

    14h30             Debate with the participants

    15h                 END

    intervenants / speakers

    • Jeremie Fosse, president, eco-union
    • Stéphane Pouffary,  Founder, Honourary President and Director, ENERGIES 2050
    • Maeve McLynn, Finance and Subsidies Policy Coordinator, Climate Action Network Europe
    • Jan-Willem Van de Ven, associate director, Climate Finance and Carbon Market, EBRD
    • Santiago Lorenzo, Global Expert – Climate Finance, WWF International
  • 15h00 - 16h30 : Filling the gaps: How subnational governments accelerate action in climate adaptation

    Filling the gaps: How subnational governments accelerate action in climate adaptation

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • nrg4SD – network of Regional Governments for Sustainable Development

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Climate change is a significant threat that is faced in many parts of the world. The accumulation of disasters over the past months, including hurricanes in the Atlantic, wildfires in parts of Europe and the US, and flooding in Nigeria, India and Bangladesh has shown that all parts of the world are affected by these events. But increasing frequency and intensity of extreme weather events are only part of the various impacts arising from climate change. Higher temperatures, acidification, and sea level rise have serious consequences for human health, ecosystems, biodiversity and natural resources. Even if substantial efforts are undertaken to further reduce greenhouse gas emissions, they can minimize future climate change, but not prevent it. Therefore, the Paris Agreement establishes the global goal on adaptation, acknowledging that different governance levels have to be taken into account to reach it. Adaptation is mostly location specific and should consider the territories where adaptation challenges should be tackled. Consequently, adaptation strategies are needed at all governance levels: local, regional, national and international level.

    So far, actions on climate change have been underwhelming and national governments have not been able to act fast enough on their own. Here, subnational governments can play an important role through their unique position by shaping and implementing national policies. They are strategically well positioned between the national and local levels and are assigned with legal responsibilities and policy tools that are pivotal to this global effort. Moreover, subnational climate actions have powerful demonstration effects, showing national governments that setting ambitious targets is possible. They are crucial actors to be able to deliver on the goals of the Paris Agreement, scale up ambition and deliver innovative solutions for tackling the climate challenge. By partnering with a variety of stakeholders such as businesses and local actors, subnational governments are leading innovation and investing in concrete solutions.

    In addition, international initiatives like the RegionsAdapt run by nrg4SD support regional governments to foster concrete actions, exchange best practices and report efforts, which ultimately favours their ability in delivering concrete climate actions. By joining RegionsAdapt, governments agree to accomplish three commitments within two years: 1) to adopt (or review) a strategic approach to adaptation and prioritize adaptation actions within two years of joining the initiative; 2) to take a concrete action on adaptation in at least one of the seven key priority areas of the initiative; and 3) to report data on the progress of the adaptation actions on an annual basis.

    On the occasion of the approaching end of this two-year cycle for the founding members of RegionsAdapt to fulfil the three commitments, subnational governments will share in this event their adaptation efforts and successes and their fruitful work within the RegionsAdapt initiative. The event will further provide discussion of the role of subnational governments in scaling up ambition and accelerating climate action with regards to adaptation. It is an opportunity for subnational governments to highlight their achievements and efforts and underline the important role of cooperation with other subnational governments.

    ——–

    L’accumulation de catastrophes au cours des derniers mois (ouragans, incendies, inondations, etc.) a démontré notre vulnérabilité aux changements climatiques. Cependant, l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes ne constitue que la partie émergée de l’iceberg. Des températures plus élevées, l’acidification et l’élévation du niveau de la mer ont et auront par exemple des conséquences graves pour la santé humaine, les écosystèmes, la biodiversité et les ressources naturelles.

    Tous les efforts entrepris pour limiter les émissions de gaz à effet de serre n’empêcheront pas l’accentuation des impacts du dérèglement climatique. Un objectif spécifique concernant l’adaptation a été établi dans L’Accord de Paris, qui reconnait par ailleurs la nécessité d’intégrer les différents niveaux de gouvernance. L’adaptation est spécifique à chaque lieu et devrait prendre en compte les différences territoriales. Par conséquent, des stratégies d’adaptation sont nécessaires à tous les niveaux: local, régional, national et international.

    Les gouvernements infranationaux peuvent jouer un rôle important dans les stratégies climatiques à travers leur position unique en façonnant et en s’impliquant dans la mise en œuvre des politiques nationales. Ils sont stratégiquement bien positionnés entre les niveaux national et local et sont dotés de responsabilités légales et d’outils politiques qui sont essentiels à cet effort mondial. De plus, les actions infranationales sur le climat ont de puissants effets de démonstration, qui peuvent montrer aux gouvernements nationaux qu’il est possible de fixer des objectifs ambitieux. Ce sont des acteurs essentiels pour pouvoir atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, intensifier l’ambition et proposer des solutions innovantes pour relever le défi climatique. En s’associant à diverses parties prenantes telles que les entreprises et les acteurs locaux, les gouvernements infranationaux mènent l’innovation et investissent dans des solutions concrètes.

    En outre, des initiatives internationales telles que RegionsAdapt, dirigé par nrg4SD, aident les gouvernements régionaux à mettre en place des actions concrètes, à échanger les meilleures pratiques et à rendre compte des efforts, ce qui accroît leur capacité à mener des actions concrètes sur le climat. En rejoignant RegionsAdapt, les gouvernements s’engagent à respecter trois engagements dans un délai de deux ans: 1) adopter (ou réviser) une approche stratégique de l’adaptation et hiérarchiser les actions d’adaptation dans les deux ans suivant leur adhésion à l’initiative; 2) prendre des mesures concrètes en matière d’adaptation dans au moins l’un des sept domaines prioritaires de l’initiative; et 3) de rendre compte annuellement des données sur l’avancement des actions d’adaptation.

    À l’approche de la fin de ce cycle de deux ans pour les membres fondateurs de RegionsAdapt, les gouvernements infranationaux partageront durant cet événement leurs efforts d’adaptation et leurs succès dans le cadre de l’initiative RegionsAdapt. L’événement permettra également de discuter du rôle des gouvernements infranationaux dans l’intensification de l’ambition et l’accélération de l’action climatique en matière d’adaptation. C’est l’occasion pour les gouvernements infranationaux de mettre en lumière leurs réalisations et efforts et de souligner le rôle important de la coopération avec les autres gouvernements infranationaux.

    intervenants / speakers

    • Stéphane Pouffary, Executive Director Energies 2050
    • Dr Caroline Croser-Barlow, Group Executive Director Department of Environment, Water and Natural Resources, South Australia (tbc)
    • Ana Maria Pellini, Secretary of Environment and Sustainable Development, Rio Grande do Sul, Brazil
    • Representative of the Basque Country, Spain
    • Representative of Catalonia, Spain (tbc)
    • Representative from North Sumatra, Indonesia (tbc)
    • Moderator:
    • Natalia Vera, nrg4SD
  • 17h00 - 19h00 : Madagascar, vers un engagement effectif des parties prenantes pour l’atténuation de GES et la lutte contre le changement climatique.

    Madagascar, vers un engagement effectif des parties prenantes pour l’atténuation de GES et la lutte contre le changement climatique.

    17h00 – 19h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Ministère de l’Environnement, de l’Écologie et des Forêts/Bureau de Bureau National de Coordination des Changements Climatiques (MEEF/BNCCC)/ http://www.ecologie.gov.mg/
    • Ministère de l’Environnement, de l’Écologie et des Forêts/ Bureau National de Coordination REDD+ Madagascar (MEEF/BNC REDD+) / bnc-redd.mg
    • Groupe Thématique Changement Climatique (GT-CC)
    • Fondation Tany Meva / tanymeva.org
    • Groupe de Réflexion Enérgie (GRE) / gre.mg
    • Madagascar National Parks (MNP) / parcs-madagascar.com
    • Programme de Lutte Antiérosive/Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Elevage (PLAE/MPAE) / plae.mg
    • Service Autonome de  Maintenance de la Ville d’Antananarivo (SAMVA)
    • Welt Hunger Hilfe (WHH) / welthungerhilfe.de

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Madagascar s’est engagé à mettre en œuvre les engagements pris dans sa Contribution Déterminée au niveau National. L’objectif de cet atelier sera de partager les bonnes expériences, pratiques et initiatives déjà menées au niveau national en vue de l’atteinte de ses objectifs et notamment la réduction de ses émissions de GES de 14% ainsi que l’augmentation de ses capacités d’absorption de 32% d’ici à 2030. Cet évènement vise plus spécifiquement à :

    – Partager les efforts déjà entamés par Madagascar qui entrent dans le cadre de la mise en oeuvre de la Contribution Déterminée Nationale ainsi que dans le cadre des défis majeurs de son développement ;

    – Mobiliser les partenariats pour appuyer les actions de lutte contre le changement climatique et pour une mise en œuvre effective de la CDN à Madagascar.

    • Les expériences et bonnes pratiques en matière d’action d’atténuation à Madagascar concernent particulièrement les secteurs ci-après :
      • Énergie: L’atténuation dans un contexte de vulnérabilité : le défi citoyen pour faire avancer l’accès à l’énergie durable pour tous –  La transition énergétique et les défis des petits producteurs pour la production de bois de chauffe.
      • REDD+: Mise en œuvre d’alternatives à la consommation de bois énergie dans le processus REDD+
      • Foresterie et Changement d’affectation des terres: Atténuation des changements climatiques à Madagascar : avancées et gaps du secteur biodiversité à travers un réseau d’Aires Protégée – Le Paiement pour les Services Environnementaux (PSE) dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux énergies renouvelables.
      • Déchets : Partage de bonnes pratiques et échanges technico-organisationnelles sur la gestion de déchets en milieu urbain.

    intervenants / speakers

    • Monsieur LAIVAO Michel Omer, Point Focal de la CCNUCC, Bureau National de Coordination des Changements Climatiques, MEEF/BNCCC – confirmé
    • Madame RANARISON Léonie, Secrétaire Exécutif du Groupe de Réflexion Énergie (GRE) – confirmé
    • Madame RAHARIMANIRAKA Norohanta Lydie, Chef de Cellule Stratégie, MEEF/BNC REDD+ Madagascar – confirmé
    • Madame Hantavololona Rakotoniaina, Chargée de Programme Changement Climatique, Fondation Tany Meva – confirmé
    • Madame VONINAVOKO Marie Clémentine Coordinateur National, PLAE/MPAE – confirmé
    • Monsieur RAMANGASON Guy Suzon, Directeur Général, MNP – confirmé
    • Monsieur RAKOTONIRINA Haja Anselme, Directeur de Programmes, WHH – à confirmer
    • Monsieur POUFFARY Stéphane, Président d’honneur / Directeur général d’ENERGIES 2050

Dimanche 12 Novembre / November Sunday 12

  • 11h00 - 12h30 : Youth for climate change adaptation

    Youth for climate change adaptation

    11h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Heinrich böll stiftung – HBS Afrique du Nord Tunisia
    • RAJ Tunisia organization – Réseau alternatif des jeunes – Tunisie

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    This event will focus on the project citizen adaptation to climate change.

    Climate fluctuations in recent decades have raised many questions about the seriousness and persistence of this phenomenon. The Intergovernmental Panel on Climate Change reported that the earth is subject not only to natural climate variability but also to the effects of human economic activities. In order to address its dangers, the efforts of the international community are focused on thinking about strategies and projects to meet this challenge that can be achieved only through the commitment and participation of all actors at all levels, including local communities. It was therefore necessary, especially in developing countries, to strengthen the capacities of various actors at the local level.

    The building and strengthening of these capacities is based on collective learning and the exchange of expertise and knowledge among all population active actors and government officials.

    Climate change is the most serious environmental threat that Tunisia must face in the coming  decades, especially that international studies with high credibility have clearly shown that the southern Mediterranean region is very vulnerable to the expected repercussions of this global phenomenon.

    Citizen adaptation to climate change, is a project based on a comparative study on the adaptation of citizens to global warming in Tunisia. The project is concentrated in two different areas to compare citizens’ habits with climate adaptation. In this regard, the project highlights the importance of promoting understanding of climate change and the adaptation strategies needed to implement local solutions through training and teaching a group of active volunteers in the fight against climate change and its impact in Tunisia.

    ——-

    Cet événement portera sur le projet Citizen Adaptation to climate change. Ce projet est basé sur une étude comparative du niveau d’adaptation au réchauffement climatique des citoyens en Tunisie. Il se focalise sur plusieurs domaines différents afin de comparer les habitudes des citoyens face au climat. À cet égard, le projet souligne l’importance de promouvoir la compréhension du changement climatique et des stratégies d’adaptation nécessaires pour mettre en œuvre des solutions locales, en formant et en enseignant un groupe de volontaires actifs dans la lutte contre le changement climatique et contre ses impacts en Tunisie.

    L’objectif principal de ce projet est de promouvoir le concept de sécurité climatique en Tunisie en :

    • Réduisant la vulnérabilité aux risques climatiques.
    • Renforçant la mobilisation de la société civile tunisienne et activer son rôle dans les politiques climatiques en Tunisie.
    • Améliorant la gouvernance climatique au niveau local

    intervenants / speakers

    • 2 représentants de RAJ Tunisia (confirmed)
    • HBS North Africa Tunis representative (confirmed)
    • Représentant d’HBS Afrique du Nord Tunis
    • UNFCCC Tunisia focal point (to be confirmed)
    • Point Focal CCNUCC Tunisie
    • Guillaume de Laboulaye
  • 12h45 - 13h30 : Cities for CEDAW —the Environment Challenge

    Cities for CEDAW —the Environment Challenge

    12h45 – 13h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Women’s Environment and Development Organization (WEDO)

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    This presentation will focus on the Cities for CEDAW (Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination against Women) campaign that more than 50 cities have endorsed. The cities that have joined the campaign are making the global-local real by adopting CEDAW as a legally-binding city ordinance, ensuring implementation of women’s human rights integrated with the sustainable development goals, including those related to climate change, sustainable consumption and production, and low-carbon economies.

    ——-

    Cette présentation portera sur l’initiative des villes pour la CEDAW (Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination against Women) que plus de 50 villes ont approuvée. Les villes qui ont rejoint la campagne font du lien global-local une réalité en adoptant la CEDAW en tant qu’ordonnance juridiquement contraignante, assurant la mise en œuvre des droits humains des femmes et en l’intégrant aux objectifs de développement durable, y compris ceux liés au changement climatique, à la consommation durable, à la production et aux économies à faible émission de carbone.

    intervenants / speakers

    • Dr. Soon-Young Yoon, Chair of the board, WEDO
    • Stéphane Pouffary, Fondateur, président d’honneur et directeur général d’ENERGIES 2050
  • 15h00 - 16h30 : L’implication des écrivains et des médias dans la lutte contre les changements climatiques & Présentation de l’ouvrage « Vision verte »

    L’implication des écrivains et des médias dans la lutte contre les changements climatiques & Présentation de l’ouvrage « Vision verte »

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ONG vision verte
    • ENERGIES 2050
    • RENAFECC (RENAFECC est le Réseau National des Femmes et Climat du Congo)
    • CONGO VERT
    • Télé Congo
    • Afrique Environnement Plus
    • RECEIAC

    Description

    L’évènement sera organisé autour de 2 temps forts :

    1 – Un débat sur l’implication des écrivains et des médias dans la lutte contre les changements climatiques

    2 – La présentation d’un ouvrage écologique intitulé: « vision verte ». Cette présentation portera sur la prise de conscience que doit faire montre l’être humain sur l’avenir de planète: la lutte contre les changements climatiques, en s’impliquant fortement dans la préservation de l’environnement. A la fin de la présentation une cérémonie de dédicace du livre par l’auteur.

    intervenants / speakers

    • A définir
  • 17h30 - 19h00 : L’engagement des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique/ Présentation du Plan Climat Energie Territorial de la Ville de Dakar

    L’engagement des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique/ Présentation du Plan Climat Energie Territorial de la Ville de Dakar

    17h30 – 19h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Ville de Dakar
    • ENDA

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Le développement urbain de ces cinquante dernières années s’est caractérisé par une expansion des zones urbaines, une fragilisation des espaces agricoles et naturels et une augmentation de la mobilité. Ces phénomènes ont fortement contribué à la dégradation de l’environnement et au réchauffement climatique.

    La dégradation de l’environnement et les aléas climatiques accentuent la vulnérabilité, diminuent le potentiel économique et mettent en exergue une vulnérabilité profonde des populations et des écosystèmes. Cette dégradation de l’environnement ajoutée aux impacts du dérèglement climatique à court, moyen et long termes imposent des défis environnementaux importants auxquels les territoires devront nécessairement faire face.

    Le changement climatique constitue actuellement, un défi majeur dans la mise en œuvre des stratégies de développement et ses multiples effets sont particulièrement ressenties dans les villes et territoires.

    L’urgence de ces défis auxquels font face les territoires devient chaque année plus évidente.

    Il est nécessaire dans ce cadre de montrer que les collectivités locales peuvent mettre en œuvre des initiatives innovante pour contribuer à l’engagement des Etat au niveau des CDN pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre

    Cet événement a pour objectif de présenter le PCTI de Dakar et plus globalement de:

    • Mettre en évidence la vulnérabilité des territoires face au changement climatique
    • Présenter les solutions proposées par les collectivités territoriales pour contribuer à l’engagement des Etats à lutter contre le changement climatique
    • Identifier les partenariats possibles pour l’accompagnement des collectivités territoriales dans la recherche de finances climatiques

    intervenants / speakers

    • Introduction et Modération : M Ndiouga SAKHO, Président de la Commission Aménagement et Développement durable de la Ville de Dakar – 10 min
    • L’engagement des collectivités locales dans la lutte contre le changement Climatique : Exemple du Plan Climat Energie Territorial de la ville de Dakar : Mme Ndeye Rokhaya SARR Coordonnatrice du PCET de la ville de Dakar – 10 min
    • Le rôle de la société civil dans l’accompagnement des collectivités territoriales : Secrétaire Général de Enda Energie, Sécou SARR –  10min

    Expert Energie 2050 (stéphane pouffary)

  • 19h00 - 20h30 : Les thématiques clés de l’Accord de Paris et le rôle des acteurs non étatiques

    Les thématiques clés de l’Accord de Paris et le rôle des acteurs non étatiques

    19h00 – 20h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • CSI Confédération des Syndicats de l’International  / ITUC
    • Fondation Friedrich Ebert

    Description

    Après la signature de l’accord historique sur le Climat en décembre 2015 à Paris et son entrée en vigueur à la veille de l’ouverture de la COP suivante (Marrakech 2016), les populations des régions du monde les plus affectées des catastrophes climatiques ainsi que celles qui sont perpétuellement menacées par le désastre pouvaient légalement souffler un ouf de soulagement. Cependant la réalité montre un déroulement lent voire quelque peu incertain du processus.
    Après le coup de marteau du Président Laurent FABIUS et le standing ovation de la salle « Le Bourget » qui abritait l’événement, les positions des Etats étaient déjà tranchées et les acteurs qui ont tant attendu cet accord devraient maintenant s’engager aux côtés de ces Etats signataires pour les amener à relever leur part du défi.
    Après Marrakech qu’on qualifiait de COP de l’Action, les négociations climatiques semblent toujours s’achopper sur des questions essentielles comme le financement, l’abandon du charbon, le transfert de technologies, etc.
    Si le pouvoir décisionnel et la voix délibérative reviennent exclusivement aux Etats, un segment incontournable du processus appelé Acteurs non étatiques est appelé à jouer un rôle déterminant qu’on semble négliger.

    OBJECTIFS
    – Rappeler les missions et attributions des acteurs non étatiques
    – Placer ces missions et attributions dans le contexte des négociations climatiques et
    de l’urgence environnementale
    – Ouvrir des pistes de réflexion et dégager des stratégies d’actions pour une
    implication plus efficace des acteurs non étatiques

    RESUTATS
    – Les participants ont exprimé la compréhension qu’ils ont de la définition des acteurs
    non étatiques ;
    – Les rôles de ces acteurs non étatiques sont définis ;
    – Les perspectives que ces acteurs ont, indépendamment des Etats partis sont tracées

    intervenants / speakers

    • Babacar SYLLA : Point focal des syndicats sénégalais sur les changements climatiques
    • Rhoda Boateng : Coordinatrice du programme Changements Climatiques de la CSI/Afrique

Lundi 13 Novembre / November Monday 13

  • 9h00 - 10h30 : Séminaire en ligne (MOOC) ``La planification du changement climatique dans les Villes Africaines``

    Séminaire en ligne (MOOC) « La planification du changement climatique dans les Villes Africaines »

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – ZONE BONN

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • CGLUA
    • ALGA
    • HIS
    • Erasmus Rotterdam
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    As the umbrella Organization, the United Voice and Representative of Local Government in Africa, the  United Cities and Local Governments of Africa (UCLG Africa)  is a Key Player in the implementation of the Climate Change Agenda, especially in the field of advocacy, awarness raising, training,   capacity building, and knowledge sharing.

    This is the role of ALGA , as a Subsidiary Body of UCLG-Africa, and the MOOC on « Planning for Climate Change in African Cities » is one of its offers.

    The MOOC provides the foundation for understanding cities’ exposure and sensitivity to climate change, and how cities can manage these impacts in the face of growing uncertainty. It does so by introducing the basic concepts of urban resilience and adaptation, by using illustrative case studies in different African cities. Furthermore, this MOOC provides lectures on the different approaches for climate change planning, whether ad hoc, strategic or mainstreaming; introduces the different steps in the planning cycle – from initial assessment to monitoring and evaluation; and presents the different decision support and assessment tools for prioritizing climate change actions. This course broadens the discussion on planning for climate change by engaging learners to apply their knowledge and practice their decision-making skills in a simulated exercise.

    In line with development that minimizes the harm caused by climate change impacts, while maximizing the many human development opportunities presented by a more resilient future, we ask: what are the connections between urban risk and vulnerability? How is climate change and urban resilience conceptualized and applied in practice? Which policies and measures should be introduced to address climate change? Finally, how to choose among different measures that address climate change adaptation, urban resilience, and other development objectives?

    intervenants / speakers

    • Dr Najat Zarrouk, Director of ALGA, Morrocco
    • Dr Stelios Grafakos, Researcher at the Institute for Housing and Urban Development Studies (IHS), Netherlands
    • Mme Fatimetou Ben Abdelmalick, Mayor of TevraghZeina, Mauritania
    • Prof. Andy Gouldson, Professor at the University of Leeds, United Kingdom
    • Stephane Pouffary, CEO of ENERGIES 2050, France
    • Mr Marcus Mayr, UN-Habitat

    Documents

    Télécharger le flyer du MOOC
    Download the MOOC flyer
  • 10h45 - 12h30 : Hausser les ambitions énergétiques de nos pays pour respecter l’Accord de Paris : Rôle de la société civile

    Hausser les ambitions énergétiques de nos pays pour respecter l’Accord de Paris : Rôle de la société civile

    10h45 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – ZONE BONN

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • AMCDD

    Description

    Plus d’information à venir / More information coming up

    intervenants / speakers

    Plus d’information à venir / More information coming up

  • 13h00 - 14h45 : Les villes et les territoires africains au cœur de la mise en œuvre des CDNs & Témoignage de la Ville de Grand Bassam

    Les villes et les territoires africains au cœur de la mise en œuvre des CDNs & Témoignage de la Ville de Grand Bassam

    13h00 – 14h45 – PAVILLON/PAVILION OIF/IFDD – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA)
    • Association ENERGIES 2050

    … en collaboration avec

    L’Institut de la Francophonie pour le développement Durable, Organe subsidiaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie

    & La Ville de Grand Bassam (Côte d’Ivoire)

    Description

    Les Villes et, plus généralement, les gouvernements locaux, sont unanimement reconnus comme essentiels dans la mise en œuvre des engagements pris par la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. Les villes et les territoires sont des acteurs clés par nature car ils sont confrontés aux réalités du quotidien de populations toujours en plus grand nombre dans un contexte de rareté des ressources mais aussi d’impératifs de développement.

    En parallèle, les Etats-Parties sont confrontés au défi de la mise en œuvre des engagements pris dans leurs Contributions Déterminées au niveau National (CDN) sachant qu’au niveau mondial l’ambition de l’ensemble des CDNs reste, à ce jour, insuffisante pour limiter le niveau de réchauffement à l’horizon 2050 en deçà de 2°C. Face à ces enjeux, les villes et les territoires ont, plus que jamais, un rôle essentiel à jouer sous réserve qu’ils puissent disposer des compétences et des mandats nécessaires adossés à des financements additionnels. En pratique, il s’agit ni plus ni moins que de « territorialiser » les CDNs nationaux pour accompagner la mise en œuvre par les Etats de leurs engagements. Il s’agit également d’engager les territoires sur des trajectoires de développement bas carbone, en diminuant leurs vulnérabilité et en améliorant la qualité de vie des populations.

    L’objectif de cet atelier est de souligner l’importance des actions des villes et des territoires africains en soutien des États dans le cadre de la mise en œuvre de leurs Contributions Déterminées au niveau national (CDNs) pris dans le cadre de l’Accord de Paris. Cet atelier dressera un bilan des enjeux et des contraintes de la territorialisation des CDNs/CPDNs et les prérequis pour que les villes et les territoires africains puissent avoir accès à la finance climat. Il fera également le point sur les actions misent en place par Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA), l’association ENERGIES 2050 et les différents partenaires pour que les villes et les territoires puissent, à terme, avoir accès aux instruments de la finance climatique et notamment au Fonds vert pour le climat (FVC).

    Des exemples de meilleures pratiques seront présentés avec notamment la Ville de Grand Bassam qui a élaboré un Agenda 21 et une feuille de route avec l’ambition de devenir une des premières ville durable africaine.

    Les principaux enseignements du rapport élaboré par CGLUA et ENERGIES 2050 intitulé « Enjeux et opportunités de la territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National (CDN) en Afrique » seront présentés. La Task Force mise en place par CGLUA sur l’accès des Villes et des territoires africains à la finance climat sera introduite.

    intervenants / speakers

    • Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA) – Secrétaire Général
    • IFDD – Directeur
    • ENERGIES 2050 – Directeur Général
    • Dr. Jean-Claude GRISONI NIAKI – Agence du Cadre de Vie pour le Développement Territorial – Présidence de la République du Bénin
    • Mrs Julie Arrighi, Manager, Urban and Disaster Risk, Red Cross Red Crescent Climate Center
    • Mrs Anne de Riedmatten, Senior Officer, Inter-Governmental Advocacy, International Federation of Red Cross Red Crescent Societies
    • Maire de Grand Bassam
    • Ville africaine
    • Centre de Compétences sur les Changements Climatiques (4C) Maroc
    • Université Cadi Ayyad – Marrakech
  • 15h00 - 16h30 : les défis de l’électrification rurale en Afrique : le cas du Tchad

    Les défis de l’électrification rurale en Afrique : le cas du Tchad

    15h00 – 16h30 : PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – ZONE BONN

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ADER Tchad

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Les pays d’Afrique subsaharienne, le Tchad en particulier, figurent parmi les pays les plus vulnérables face au changement climatique. Dans ces pays majoritairement ruraux, les activités agro sylvopastorales sont à ces jours fortement impactés par les effets du déréglement du climat. A cela s’ajoute le manque de ressource en énergie moderne qui fait préférer certaines solutions nuisibles à l’environnement.

    La création de l’Agence pour le Développement des Énergies Renouvelables au Tchad est un engagement pris solennellement par Son Excellence IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’État dans son Discours de clôture du Forum International des Énergies Renouvelables tenu du 02 au 04 février 2012 à N’Djaména. Aboutie le 19 août 2013 par la signature de l’Ordonnance 009/PR/2013, puis avec son décret de fonctionnement le 16 décembre 2014 l’ADER est l’une des institutions clé de réponse à la vulnérabilité climatique.

    En effet, avec un taux nation d’accès à l’électricité qui oscille entre 5 et 7% le Tchad est l’un des pays les moins électrifiés au monde et où l’électricité s’y vent à prix d’or devenant au passage un luxe quasiment réservé à une frange de la population. C’est à ce titre que dès 2015, les actions de l’ADER ont consisté à communiquer et mettre en place les programmes d’électrification rurale adaptés et accessibles aux couches vulnérables. Cependant nouveau et portant sur une forme d’énergie récemment encore inconnue, les difficultés administratives, juridiques sont encore nombreuses pour l’électrification rurale.

    L’Objectif global de cet événement est de renforcer la communication sur des efforts locaux tendant à définir un modèle de développement de l’énergie en milieux rural en Afrique. Par la même voie nous informerons chercheurs, étudiants, décideurs, entreprises et institutions financières des réalités locales du développement énergétique en Afrique.

    Les activités suivantes sont notamment prévues :

    1. Exposition de fiches et Kakemonos
    2. Projection de 2 petites videos (7 minutes au total)
    3. Exposé sur l’ADER et ses défis en matière d’électrification rurale

    intervenants / speakers

    • Dr M’BATNA JEAN-­PAUL, Directeur Général de l’ADER
    • Guillaume de Laboulaye, responsable programmes d’ENERGIES 2050

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

  • 17h00 - 20h30 : L ‘énergie, un droit humain fondamental… suivi d’un cocktail offert par Schneider Electric

    L ‘énergie, un droit humain fondamental… suivi d’un cocktail offert par Schneider Electric

    17h00 – 20h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – ZONE BONN

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Schneder Electric

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Si Schneider Electric entend fournir aux populations défavorisées un accès durable à l’énergie, il faut non seulement leur procurer des équipements adaptés mais aussi leur donner la possibilité de les entretenir. Pour aller au bout de la logique de notre responsabilité sociale d’entreprise, nous devons aussi promouvoir l’entrepreneuriat afin de créer des emplois dans le secteur de l’énergie.

    Energy is a basic human right

    Providing underprivileged populations with sustainable access to energy means not only offering equipment suited to their constraints but enabling them to maintain it. To take this corporate social responsibility approach to its logical conclusion, it also means promoting entrepreneurial development that can create jobs in the energy sector.

    intervenants / speakers

    • Gilles Vermot Desroches, Directeur Développement Durable, Schneider Electric
    • Dr Susanne Franke, Don Bosco Mondo, Manager Corporate Cooperation (Intervenant à Confirmer)
    • Stéphane Pouffary, Fondateur, Président d’honneur et Directeur général d’ENERGIES 2050

Mardi 14 Novembre / November Tuesday 14

  • 10h00 - 11h00 : Plaidoyer des Enfants du Lac Tchad

    Plaidoyer des Enfants du Lac Tchad

    10h00 – 11h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • EVS Tchad
    • Ministère Tchadien de l’Environnement
    • Alliance pour l’Education à la Citoyenneté Planétaire (AECP)
    • Association France Volontaire

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Le Tchad est l’un des pays les plus affectés par les effets néfastes du changement climatique. La société tchadienne dans son ensemble se mobilise pour faire face au problème. L’Association Espaces Verts du Sahel (EVS TCHAD) sensibilise des enfants issus de divers milieux et fait d’eux des percuteurs de l’écocivisme et des défenseurs de l’environnement dans la communauté tchadienne. Ces enfants surnommés « Enfants Experts » mènent diverses actions pour amener l’ensemble de la population tchadienne à comprendre les enjeux liés à la dégradation de l’environnement. Ces « Enfants Experts sont présentés comme des ambassadeurs du Lac Tchad.

    L’Objectif est d’amener la communauté internationale par la voie des « Enfants Experts » à comprendre les réalités socio-économique et juridique du Lac Tchad dont dépendent environ 40 millions de personnes mais qui a perdu 90% de son volume en partie à cause du réchauffement climatique.

    Les résultats attendus de cet événement sont notamment:

    • La communauté internationale est informée sur les enjeux de la disparition du Lac Tchad.
    • Obtenir une mobilisation internationale pour la cause du Lac Tchad.
    • Mettre en avant le travail des « Enfants Experts » et partager les acquis de leurs actions au niveau international.

    intervenants / speakers

    • Joel Yodoyman (Président EVS TCHAD)
    • Mahamat Modou (Ministre tchadien de l’Environnement)
    • Danzoumbé Exaucé, Melom Sheena, Nedodji Manouchka, Louisa Brahim (Enfants Experts).
    • Guillaume de Laboulaye (ENERGIES 2050)
  • 11h00 - 12h30 : Task Force sur l’accès des Villes et des Territoires africains à la finance climat – Feuille de route et invitation à l’action

    Task Force sur l’accès des Villes et des Territoires africains à la finance climat – Feuille de route et invitation à l’action

    11h00 – 12h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA)
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    La prise en compte des espaces urbains est un élément critique de l’Agenda climatique. Regroupant aujourd’hui plus de la moitié de la population mondiale, les villes sont responsables d’environ 75% des émissions de CO2 et ne cessent de s’étendre, particulièrement dans les pays en développement et notamment en Afrique. Elles se retrouvent confrontées à de multiples défis que les conséquences des changements climatiques ne font que renforcer et exacerber.

    Le déficit de financement est l’obstacle le plus fréquemment cité à la mise en œuvre d’actions climato compatibles au niveau local. En effet, à ce jour, les fonds multilatéraux et les financements climatiques sont organisés de telle sorte que le niveau national reste le principal point d’entrée. Pour les villes, le support national est donc crucial pour faciliter l’accès à ces fonds.

    Prenant acte des difficultés rencontrées par les collectivités territoriales africaines pour accéder à la finance climat en général et notamment au Fonds Vert pour le Climat (FVC), CGLU Afrique, conformément à la demande des villes africaines, a mis en place une Task Force et élaboré une feuille de route proposant un ensemble d’actions concrètes pour débloquer cette situation.

    L’objectif final est que les villes puissent proposer des projets solvables et des dossiers conformes aux standards attendus qui puissent être éligibles aux financements climat et au FVC afin de financer la transition urbaine. Il s’agit également de renforcer les capacités de l’ensemble des acteurs qui décident des politiques urbaines climato-compatibles, des gestionnaires urbains qui les mettent en œuvre (professionnels de l’aménagement des territoires, responsables des services techniques, professionnels de la construction et du bâtiment, responsables financiers et juridiques, etc.) et des acteurs de la société civile impliqués dans cette transformation (ONG, entreprises, etc.).

    L’objet de l’atelier sera d’analyser les défis et opportunités concernant l’accès des villes aux différents mécanismes de la finance climat, en se basant sur des retours d’expériences concrets et sur les initiatives menées par les différents intervenants dans ce domaine. Il s’agira également de présenter la Task force sur l’accès des villes africaines à la finance climat mise en place par CGLUA et sa Feuille de route pour sa mise en œuvre.

    intervenants / speakers

    • Jean-Pierre Elong MBASSI – Secrétaire Général – CGLU Afrique
    • Stéphane POUFFARY – Directeur Général – ENERGIES 2050
    • Jean Claude Grisoni Niaki, Expert en mobilisation de Ressources et Structuration de Projets Finance Climatique, Agence du Cadre de Vie pour le Développement Territorial, Présidence de la République du Bénin
    • Kamal Djemouai, Conseiller – FVC (tbc)
    • M. Barnabé Dassigli, Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Benin
    • Mrs Florence Radzilani, Mayor of Vhembe District Municipality and Chairperson of SALGA Environmental Planning and Climate Change Working group will join the discussion.
    • Bio Sawe, Direction de l’Environnement et de la Finance Climat, BOAD
    • Louise Helen BROWN, Chargée Supérieure de Changement Climatique – Coordinatrice du Fonds pour les Changements Climatiques en Afrique, Banque Africaine de Développement
    • 4C
    • N’Goan Aka Kaou, Maire de Cocody, Cote d’Ivoire
    • Salga
    • Oecd, Marie Tremollières, Senior Policy Analyst, Sahel and West Africa Club Secretariat /OECD
  • 13h00 - 14h30 : Research Presentations and Project partnership with African Climate Change Research Centre, Nigeria African Climate Change Research Centre (ACCREC)

    Climate change adaptation and mitigation measures in Africa

    13h00 – 14h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • RTCC
    • ACCREC
    • ENERGIES 2050

    Description

    The event will focus on presentations of African Climate Change Research Centre’s (ACCREC’s) work on constructing alternative smart and sustainable cities for low income families in Africa, 3Gs (Going Green at Grassroots) Projects on climate Adaptation in Northern Nigeria and the way forward for implementing the Nigeria’s NDCs. It will also highlight on Coordinated Regional Climate Downscaling Experiment (CORDEX) and the physics of the atmosphere.

    Objectives of the event are to:

    • Share knowledge with ENERGIES 2050 (France), JIRCAS (Japan), Elizka Relief Foundation (Ghana), ACCREC and other partners that work on sustainable buildings, climate adaptation and mitigation
    • Create partnership for development on climate change projects’ finance and implementation
    • Generate a debate on the way to efficiently implement INDC/NDC in Africa
    • Network and collaborate with partners and explore innovative projects such as the construction of alternative polystyrene cities for low income families in Africa.

    intervenants / speakers

    • Welcome and Keynote address on: Providing climate change services to Africa: Debate to Action
      Speaker: Her Excellency, Dr. Fatima Denton
    • Constructing alternative smart and sustainable cities for low-income families in Africa and Asia: A case study of Nigeria and Singapore
      Speaker: Nura Jibo
    • Towards Rebuilding Cities for Local Sustainability in Africa
      Speaker: Stephane Pouffary
    • Strategies for Implementing the NDCs in Nigeria
      Speaker: Dr. Peter Tarfa
    • Developing Sustainable African Cities for Climate Adaptation and Resilience at Local Governments’ Levels
      Speaker: Dr.Sara  Traeup
    • Mitigation Strategies for Climate Change: The roles of women NGOs
      Speaker: Prof. Rabia Sa’id.
    • Renewable Energies in Africa: Prospects and Challenges.
      Speaker: Prof. Abdulsalam Salisu
    • 3Gs (Going Green at Grassroots) Project on Climate Adaptation in Northern Nigeria
      Presenters: Nura Jibo/ Hilaluddeen Muhammad
    • Driving climate innovation in Africa
      Speaker: Dr. James, RTCC
  • 15h00 - 16h30 : Le rôle des réseaux des professionnels des villes et territoires d’Afrique dans la lutte contre le Changement Climatique 

     Lutte contre le Changement Climatique : le rôle des réseaux des professionnels des villes et territoires d’Afrique

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA)
    • Association ENERGIES 2050

    … en collaboration avec

    L’Académie Africaine du Gouvernement Local, ALGA
    Centre de Compétences sur les Changements Climatiques (4C) Maroc

    Université Cadi Ayyad – Marrakech

    Description

    Que ce soit au cours de leur Sommet Mondial tenu à Paris en France le 4 décembre 2015, dans le cadre de la COP21, ou au cours du Forum organisé en septembre 2016 à Cotonou en préparation à la COP22, les élus locaux et régionaux d’Afrique ont renouvelé leur engagement à agir pour limiter le niveau de réchauffement à l’horizon 2050 en deçà des 1,5°C.

    Ces engagements politiques doivent être mis en œuvre par les organes techniques des villes et territoires d’Afrique dont le rôle est désormais d’élaborer des politiques publiques locales qui soient climato-compatibles tout en assurant les conditions d’un développement soutenable pour les populations et les territoires concernés. Les élus locaux et régionaux ont dans ce cadre souhaité qu’un programme de renforcement des capacités et d’assistance technique soit élaboré, afin notamment de leur permettre de monter des projets éligibles au Fonds Vert Climat et à d’autres organes de la Finance Climat.

    C’est dans cette dynamique que, depuis 2013, Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA) a entamé la mise en place et la consolidation de trois réseaux de professionnels des villes et territoires d’Afrique : celui des directeurs financiers en 2013, celui des secrétaires généraux en 2016, et celui des directeurs des services techniques en 2017. Le rôle de ces réseaux est et sera d’aider à définir des programmes de formation et de favoriser le partage d’expériences et de solutions adaptées dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. 

    Cet événement/débat organisé par CGLUA et ENERGIES 2050 a pour objectif de présenter ces trois réseaux de professionnels, avec un focus particulier sur leurs objectifs spécifiques, sur les modalités de renforcement des capacités de leurs membres, ainsi que sur les activités d’animation mais aussi d’échange d’expériences et de solutions adaptées au contexte spécifique des territoires africains. . La Task Force sur l’accès des Villes et des territoires africains à la finance climat mise en place par CGLUA sera présentée.

    intervenants / speakers

    • François YATTA – Directeur programmes CGLU Afrique
    • Stéphane POUFFARY – Directeur Général – ENERGIES 2050
    • Mrs Julie Arrighi, Manager, Urban and Disaster Risk, Red Cross Red Crescent Climate Center
    • Mrs Anne de Riedmatten, Senior Officer, Inter-Governmental Advocacy, International Federation of Red Cross Red Crescent Societies
    • Najat zarrouk, ALGA
    • Tagba Atafeyinam TCHALIM, Secretaire General, Mairie de Lomé
    • Juliet Mekone, Director of Uclga office of West Africa
  • 17h00 - 18h30 : The role of sustainable buildings for NDC implementation - best practices

    The role of sustainable buildings for NDC implementation – best practices

    17h00 – 18h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ENERGIES 2050
    • Voute Nubienne
    • TARA/Development Alternatives
    • Cool Roof

    Description

    Cet événement consistera en une présentation d’initiatives réalisées dans le domaine du bâtiment en Afrique, Asie et Europe, et s’intéressera au rôle du bâtiment dans la mise en œuvre des CDN.

    This event will focus on the role of sustainable buildings in NDC implementation and on best practices in Europe, Africa and Asia.

    Guillaume de Laboulaye, Programme Manager ENERGIES 2050

    Présentation des projets européens Trust EPC South et ENERFUND, et du programme KUISHI

    Dr Soumen Maity, TARA – Team Leader-Technology

    Development Alternatives Group

    Energy Efficient Brick Firing Technology – The EcoKiln for Malawi

    Cécilia Rinaudo, Directrice Générale Adjointe AVN
    Face aux défis climatiques climatiques actuels, comment permettre l’accès à un habitat adapté pour les populations africaines ?
    La Voûte Nubienne est une technique de construction durable, n’utilisant que des matériaux locaux (briques de terre crue) qui permet d’éviter l’utilisation de ressources ligneuses de plus en plus rares, et l’importation de matériaux inadaptés. L’Association la Voûte Nubienne (AVN) travaille à diffuser ce concept technique innovant pour des bâtiments bas-carbone et à forte efficacité énergétique passive, à travers une approche par le marché, intégrant toutes les parties prenantes de la filière. AVN permet l’accès à des bâtiments bioclimatiques durables et confortables et à des emplois verts en Afrique de l’Ouest, par le renforcement des capacités et l’appropriation locale, afin de créer un cercle vertueux de développement. Alors que plus de 2500 bâtiments Voûte Nubienne ont été construits dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest par 700 maçons et apprentis, l’enjeu est aujourd’hui de démultiplier ces impacts afin de renverser la problématique de l’habitat en Afrique.

    Antoine Horellou, cool roof

    Et si peindre les toits en blanc était la meilleure solution pour limiter la chaleur urbaine, les émissions de GES tout en créant des milliers d’emplois ?
    Recommandé par le GIEC, le « coolroofing » est une solution abordable et rapide pour atténuer le changement climatique et s’y adapter. En moins de 5 ans, les new yorkais ont peint 2 millions de m2 de toitures en blanc. En Californie, le coolroofing est une obligation.Quels sont les principes du coolroofing, que nous dit la science à ce propos ? Comment implémenter un programme national et local de cool roofing?

    intervenants / speakers

    • Guillaume de Laboulaye, Programme Manager ENERGIES 2050
    • Dr Soumen Maity, TARA – Team Leader-Technology – Development Alternatives Group
    • Cécilia Rinaudo, Directrice Générale Adjointe AVN
    • Antoine Horellou, cool roof
  • 18h45 - 20h15 : Getting the Right Finance for a Low-Carbon Agri-food Sector in Cambodia: lessons and opportunities for scaling-up

    Getting the Right Finance for a Low-Carbon Agri-food Sector in Cambodia: lessons and opportunities for scaling-up.

    18h45 – 20h15 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Nexus for Development
    • Renewable Energy and Energy Efficiency Partnership (REEEP)

    ….With the collaboration of ENERGIES 2050

    Description

    Objective: The event aims to share the lessons learned from the pilot phase of the Clean Energy Revolving Fund (CERF) and discuss the potential to scale up finance for clean energy in agrifood value chains. The event is organized by Nexus for Development, the fund manager and local implementer, in partnership with REEEP, the core donor of the CERF.

    Context:  Small and medium enterprises (SMEs) in the agri-food sector of Cambodia struggle to compete in the region due to the high price of electricity, limited grid connectivity and a heavy reliance on fossil fuels to power their operations. Renewable energy technologies can provide resilient and CO2-neutral sources of power but often require significant up-front investment. The Clean Energy Revolving Fund (CERF) provides affordable financing to SMEs to adopt clean energy technologies and engages with SMEs and technology providers to increase knowledge, skills, and understanding of renewable energy.

    The CERF helps to bridge a financing gap for low-carbon development by providing flexible terms and charging low financing fees. Its dynamic structure allows the fund to learn, adapt, and respond quickly to agricultural market realities.  Examples of investees so far include fruit, vegetable, spice and pig farms as well as water suppliers. Technologies financed can include solar PV, solar water pumping, solar drying, biomass gasification, and biogas.

    Outcomes: The event will:

    1. Provide an overview of the challenges faced by Cambodia to mitigate and adapt to climate change, in particular in its agri-food sector;
    2. Highlight the key success factors to bridge the financing gap for clean energy adoption in emerging markets. The fund is currently focusing on Cambodia, but some lessons and challenges are relevant for other sectors and countries;
    3. Based on past experiences, discuss ideas to replicate and scale up the funding model: how to evolve from a donor funded model to a semi-private funded one? How to pave the way for local financial intermediaries to engage in this sector with appropriate solutions?

    intervenants / speakers

    • Claire Dufour, Executive Director, Nexus for Development
    • Martin Hiller, Director General, REEEP
    • Sum Thy, Director, Climate Change Department, Cambodia Ministry of Environment (TBC)
    • Stéphane Quefelec, Senior advisor, ENERGIES 2050
    • Finance expert (TBC)

Mercredi 15 Novembre / November Wednesday 15

Journée thématique : La sensibilisation des citoyens aux enjeux énergétiques et climatiques
Organisée sous couvert du projet européen Erasmus + Citizens For Energy Transitions (C4ET)

Thematic day: Raising citizens’ awareness of energy and climate issues
Organized with support of the European project Citizens For Energy Transitions (C4ET) ( Erasmus + programme)

  • 9h00 - 10h30 : Mobiliser tous les acteurs dans la lutte contre les changements climatiques, une condition indispensable pour atteindre les ODD

    Mobiliser tous les acteurs dans la lutte contre les changements climatiques, une condition indispensable pour atteindre les ODD

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités (GERES)
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Les changements climatiques et leurs impacts attendus sur les moyens d’existence sont multiples – accroissement du stress hydrique, désertification accrue, montée du niveau des mers, etc. – et constituent autant d’obstacles à l’atteinte des 17 Objectifs de Développement Durable. Lutter contre les changements climatiques est à la fois une question de justice et une condition sine qua non à la lutte contre les inégalités et la pauvreté à l’échelle mondiale.

    L’engagement total des acteurs non-étatiques est donc indispensable. A ce titre, le mouvement pour la Solidarité climatique vise à engager ces acteurs vers une prise de conscience et un passage à l’acte pour permettre une mutation bas-carbone « ici » et favoriser un développement durable et solidaire « là-bas ».

    Cette table-ronde devrait fournir quelques clés aux participants pour prendre part au mouvement de la Solidarité climatique et l’amplifier.

    intervenants / speakers

    • Camille André (GERES) : Présentation du mouvement de la Solidarité climatique
    • Stéphane Pouffary (Energies 2050) : Fédérer les citoyens du Monde autour d’un développement bas-carbone
    • Intervention d’un Ambassadeur de la Solidarité Climatique avec un exemple d’action concrète : Ville de Paris ou Club Génération Responsable (à confirmer)
    • Firdaous Oussidhoum (Cités et Gouvernements Locaux Unis – CGLU) : exemples d’actions menées par une collectivité (à confirmer)
  • 11h00 - 12h30 : Pour vivre ensemble à 10 milliards, Pour lutter contre le dérèglement climatique, Changeons l’éducation - Table ronde du Forum des jeunes de l’AECP

    Pour vivre ensemble à 10 milliards, Pour lutter contre le dérèglement climatique, Changeons l’éducation – Table ronde du Forum des jeunes de l’AECP

    9h00 – 10h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Amis de circée
    • AECP
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

    intervenants / speakers

    • Maryse Clary : membre fondateur de l’AECP – maître de conférences honoraire – Université d’Aix Marseille
    • Jean-Luc Crucke : Ministre wallon du Budget, des Finances, de l’Energie, du Climat et des Aéroports
    • Jean Jouzel : Climatologue et glaciologue,  vice-président du GIEC – Groupe d’experts international sur l’évolution du climat. Médaille d’or du CNRS, prix Nobel de la paix.
    • Jean-François Kando : Maire de la ville de Pointe-Noire République du Congo
    • Simon Lalieu : délégué du conseil de la jeunesse de la fédération Wallonie Bruxelles 
    • Stephane Pouffary : Directeur Général – Fondateur Président d’Honneur – ONG ENERGIES 2050
  • 12h45 - 15h00 : Présentation du projet Erasmus + Citizens For Energy Transition et d’outils pédagogiques sur l’énergie et le climat

    C4ET_a_la_une

    Présentation du projet Erasmus + Citizens For Energy Transition et d’outils pédagogiques sur l’énergie et le climat

    12h45 – 15h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • C4ET
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Le projet Citizens for energy transition (C4ET) a pour objectif de sensibiliser et former les citoyens adultes européens aux enjeux et opportunités de la transition énergétique. Sous la coordination de l’association ENERGIES 2050, le projet est mis en œuvre dans six pays européens incluant la France mais aussi l’Allemagne (GNF), la Belgique (Homegrade Brussels), la Croatie (DOOR), l’Italie (GAL Molise) et la Hongrie (TREBAG). Parmi les activités menées figurent notamment le développement de 30 outils pédagogiques et de leurs documents d’accompagnement. Certains de ces outils sont déjà librement disponibles sur le site du projet ;

    Cet événement permettra la présentation et le test des outils déjà finalisés, parmi lesquels :

    Testez vos connaissances sur la transition énergétique

     

    Serez-vous capable de compléter les 4 niveaux de ce jeu?

     

    http://citizens4energytransition.org/energy-transition-and-climate-change/?lang=fr

     
    Rénover : Réparer, Réutiliser et Recycler

     

    Apprenez comment gérer les matériaux que vous avez à disposition chez vous lors de travaux – Ce que vous considérez être un déchet peut être une ressource!

     

    http://citizens4energytransition.org/renover-reparer-reutiliser-et-recycler-un-pas-vers-une-economie-circulaire/?lang=fr

     
    Carte interactive des meilleures pratiques en zones rurales

     

    Apprenez-en plus sur des initiatives phares menées dans les zones rurales européennes pour promouvoir la transition énergétique

     

    http://citizens4energytransition.org/c4et-best-practices-map/

     
     

    Jeu de mémoire : carbon footprint

     

    Testez votre mémoire… et apprenez-en plus sur l’empreinte carbone de différents produits et de différents citoyens

     

    http://citizens4energytransition.org/jeu-de-memoire-lempreinte-carbone/?lang=fr

     

    ——-

    The project Citizens for energy transition (C4ET) focuses on raising awareness and train European adults about the challenges and opportunities of the energy transition. The project, coordinated by the NGO ENERGIES 2050, is implemented by six partners in France (ENERGIES 2050), Germany (GNF), Belgium (Homegrade Brussels), Croatia (DOOR), Italy (GAL Molise) and Hungary (TREBAG). Activities carried on include in particular the development of 30 tools and their accompanying guidance documents (some tools can already be played/tested on the project website).

    This event will focus on presenting and testing the tools already available, in particular:

    Test your knowledge of the Energy Transition

     

    Will you be able to complete all 4 levels of this game?

     

    http://citizens4energytransition.org/energy-transition-and-climate-change-quiz/

     

     
    Renovate, repair, reuse and recycle

     

    Learn how you can manage materials when you carry work in your house – remember: what you consider waste can be a resource!

     

    http://citizens4energytransition.org/c4et-circular-economy-brochure/

     
    Best practices in rural areas

     interactive map

     

    Learn more about initiatives led in European rural areas to promote the energy transition

     

    http://citizens4energytransition.org/c4et-best-practices-map/

     
     

    Memory game: carbon footprint

     

    Test your memory… and learn about the carbon footprint of various products and persons

     

    http://citizens4energytransition.org/c4et-memory/

     

     

     

    intervenants / speakers

    • ENERGIES 2050
    • AECP
  • 15h00 - 16h30 : Pour vivre ensemble à 10 milliards, Pour lutter contre le dérèglement climatique, Changeons l’éducation » - Présentation des projets réalisés par les jeunes de l’AECP : Belgique, Côte d’Ivoire, France Maroc, République du Congo, Tchad

    Pour vivre ensemble à 10 milliards, Pour lutter contre le dérèglement climatique, Changeons l’éducation » – Présentation des projets réalisés par les jeunes de l’AECP : Belgique, Côte d’Ivoire, France Maroc, République du Congo, Tchad

    15h00 – 16h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Amis de circée
    • AECP
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

    intervenants / speakers

    • Maryse Clary : membre fondateur de l’AECP – maître de conférences honoraire – Université d’Aix Marseille
    • Jean-Luc Crucke : Ministre wallon du Budget, des Finances, de l’Energie, du Climat et des Aéroports
    • Jean Jouzel : Climatologue et glaciologue,  vice-président du GIEC – Groupe d’experts international sur l’évolution du climat. Médaille d’or du CNRS, prix Nobel de la paix.
    • Jean-François Kando : Maire de la ville de Pointe-Noire République du Congo
    • Simon Lalieu : délégué du conseil de la jeunesse de la fédération Wallonie Bruxelles 
    • Stephane Pouffary : Directeur Général – Fondateur Président d’Honneur – ONG ENERGIES 2050
  • 17h00 - 18h30 : Comment faire de la neutralité carbone un levier de performance pour votre entreprise ?

    18_ALLIANTIS
    17_ECOACT

    Comment faire de la neutralité carbone un levier de performance pour votre entreprise ?

    17h00 – 18h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Alliantis
    • EcoAct
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Cet événement consistera en une conférence animée sous forme de questions / réponses avec un panel de 4 intervenants. Elle sera animée par Sylvianne Villaudière, Dirigeante fondatrice d’Alliantis, Directrice associée d’EcoAct et Déléguée générale du C3D.

    intervenants / speakers

    • Thierry Fornas, Président d’EcoAct qui dressera le contexte général sur la neutralité carbone, ses définitions et champs d’application multiples, les méthodologies associées et les motivations des entreprises pour s’impliquer dedans.
    • Olivier Levallois, Climate Finance Lead à Carbon Clear, qui présentera les résultats du rapport Carbon Clear sur la performance des entreprises (en Grande-Bretagne et en Espagne) en matière de reporting climat et environnement.
    • Stéphane Pouffary, Fondateur et Directeur Général d’ENERGIES 2050, qui parlera des questions de partenariat Nord / Sud et de la coopération entre entreprises et ONG pour atteindre la neutralité carbone.
    • Le représentant d’une entreprise, afin d’avoir un point de vue « de l’intérieur », sur la manière dont les entreprises abordent et se saisissent de cet enjeu de la neutralité carbone.

Jeudi 16 Novembre / November Thursday 16

  • 9h00 - 9h30 : Présentation d’innovation : Terrao

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

  • 12h00 - 13h30 : Le Rôle des acteurs non-étatiques pour une mise en œuvre de l'accord de Paris qui réponde aux priorités des communautés africaines

    06_RCD

    Le Rôle des acteurs non-étatiques pour une mise en œuvre de l’accord de Paris qui réponde aux priorités des communautés africaines

    12h00 – 13h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Réseau Climat & Développement (RCD)
    • Association ENERGIES 2050

    Description

    Depuis un an, l’accord de Paris est entré en vigueur : il est désormais nécessaire et urgent de le mettre en œuvre, au vu de la hausse de l’intensité et de la fréquence des impacts du changement climatique. Le Réseau Climat & Développement (RC&D) – dont ENERGIES 2050 est un membre actif – a pour vocation de faire entendre la voix de la société civile francophone dans les instances internationales de négociations sur le changement climatique et d’impulser le rôle moteur que doivent jouer les acteurs non-étatiques au sein des instances de l’accord de Paris.

    Cet événement sera l’occasion de présenter les actions portées par les organisations membres du RC&D, les projets novateurs et expérimentés localement en Afrique pour renforcer les liens entre acteurs étatiques et acteurs non-étatiques, liens de collaboration qui sont nécessaires pour réaliser l’objectif de rester dans un réchauffement climatique en-deçà de 2°C, voire 1,5°C. Basé sur la publication annuelle du RC&D, intitulée “Acteurs non-étatiques : vers un rôle moteur dans la mise en œuvre de l’accord de Paris”, cet événement sera aussi l’occasion d’échanger sur la stratégie et les méthodes que doivent adopter les différents acteurs pour une implication effective et l’atteinte des objectifs de l’accord de Paris.

    L’événement sera animé par un panel composé d’experts venant de différents domaines

    intervenants / speakers

    • Charles Baimey, Directeur exécutif, JVE, Côte d’ivoire
    • Mama Koité Doumbia, Présidente FEMNET, Mali
    • Paul BANKA, Responsable politique climat, AFHON, Togo
    • Saidou Hamidou, Chargé de Plaidoyer & Communication Développement, DEMI-E, Niger
    • Stéphane Pouffary, Fondateur et DG ENERGIES 2050
    • Modérateur:
    • Joseph Yaovi Kogbe, Coordonnateur international, Réseau Climat & Développement
  • 14h00 - 15h30 : Energie et climat en Afrique: Quelles articulations pour des territoires résilients - Exemple du projet PROGRES-LAIT

    23_PROGRES_LAIT
    FLAG_senegal
    FLAG_mauritania
    24_ENDA
    25_ECODEV

    Energie et climat en Afrique: Quelles articulations pour des territoires résilients – Exemple du projet PROGRES-LAIT

    14h00 – 15h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • ENDA Energie
    • ECODEV
    • ENERGIES 2050
    • UE
    • BOAD
    • CEDEAO

    Description

    La territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National est un défi majeur pour les Etats Parties. Elle va nécessiter la mise en place de nouveaux modèles de développement territoriaux bas carbone, sobres en ressources naturelles et porteurs de développement économique partagé. On citera, en guise d’exemple, l’Initiative Sécurité énergétique pour la sécurité alimentaire (SESAL) mise en place par l’Union Européenne. Cette initiative innovante a permis, sur la base d’une analyse des chaînes de valeur, d’explorer des opportunités d’actions d’adaptation ayant des co-bénéfices en termes d’atténuation ainsi qu’un fort potentiel de création de très petites entreprises et d’emplois verts décents pour les populations les plus vulnérables.

    Le Programme « Energie solaire et chaine de valeur lait – PROGRES LAIT » pour le renforcement de la résilience des agro-pasteurs, mis en œuvre au Sénégal et en Mauritanie avec l’appui de l’Union Européenne, servira lors de cet événement de fil conducteur pour témoigner l’importance de la mise en œuvre de solutions innovantes au plus près des besoins des populations locales en milieu rural.

    Il s’agira également d’évaluer les innovations à mettre en œuvre, qu’il s’agisse de l’organisation et des acteurs à impliquer, des mécanismes et/ou instruments de financement ou encore des partenariats à développer.

    Cet évènement est coorganisé par ENDA Energie, ECODEV, ENERGIES 2050 ainsi que les Gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal.

    intervenants / speakers

      • Moderateur : Youba Sokona
      • Panélistes : ENDA Energie
      • ECODEV
      • ENERGIES 2050
      • UE
      • BOAD
      • CEDEAO
  • 16h00 - 17h30 : Villes durables – retour d’expériences et opportunités d’actions

    Logo_OPEMH

    Villes durables – retour d’expériences et opportunités d’actions

    16h00 – 17h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • OPEMH Tanger Maroc

    Description

    Plus d’informations à venir / More information coming up

    intervenants / speakers

    • OPEMH Tanger Maroc
  • 15h00 - 16h30 : Présentation de l’édition 2017 de l’initiative citoyenne et artistique ART’s PLANET : Climat, Migration et Solidarité : L’Art du Collectif

    Plus d’informations à venir / More information coming up soon

  • 17h00 - 18h30 : Maison Méditerranéenne du Climat - Tanger

    15_COMITE_21

    Maison Méditerranéenne du Climat – Tanger

    17h00 – 18h30 – PAVILLON/PAVILION Maroc / Morocco – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    Plus d’informations bientôt disponible / Coming soon

    Description

    La particularité et la grande fragilité écologique de cet espace exceptionnel qu’est la Méditerranée a encouragé deux régions – Provence Alpes Côte d’Azur et Tanger Tétouan El Hoceima – à organiser les deux premières MedCOP Climat avec un grand succès (plus de 3000 participants impliqués en juillet 2016 à Tanger puis à Marrakech pendant la COP22). L’Agenda méditerranéen des solutions (www.medcop-programme.org) élaboré à cette occasion a montré que si les initiatives étaient très nombreuses, il fallait maintenant changer d’échelle.

    C’est d’autant plus vrai que nous ne sommes pas sur la trajectoire des 2°C, y compris si chaque pays signataire tient ses engagements. C’est pour cela que la Région Tanger Tétouan El Hoceima, suivant en cela les recommandations de la Lettre Royale du 18 juillet 2016 du souverain Mohammed VI, et avec le soutien des principales organisations internationales qui agissent autour de la Méditerranée, a décidé de créer une Maison Méditerranéenne du Climat (présentation du projet www.medcop-programme.org). Celle-ci, installée dans quelques mois à Tanger, se mettra au service des territoires et de l’économie à la fois comme acteur du renforcement de capacité, soutien au financement et incubateur de projets.

     
    Pour préparer son lancement et favoriser les partenariats entre les principaux réseaux méditerranéens, le président de la Région Tanger Tétouan El Hoceima, Ilyas El Omari, va réunir les 200 principaux réseaux et organisations qui représentent les régions, les villes, les ONG, les entreprises, la recherche de plus de 20 pays les 15 et 16 décembre 2017.

    Cette rencontre permettra de tirer un bilan de l’Agenda des solutions, de faire avancer les quatre clés d’action : finance, renforcement de capacité, stratégie et projets territoriaux, MRV (mesurer – rapporter – vérifier). 
     
    Rendez-vous est donné sur le Pavillon du Maroc de la COP23 (Zone Bonn) le 16 novembre. Ce sera l’occasion de découvrir dans les détails et de débattre du projet de Maison méditerranéenne du climat.
     

    intervenants / speakers

    • Introduction par Gilles Berhault, président du Club France Développement durable, coordinateur de la MedCOP Climat
    • Un premier bilan de la COP22, présidée par un pays méditerranéen et africain, le Maroc : Salaheddine Mezouar, président de la COP22
    • Enjeux et présentation du projet de Maison méditerranéenne du climat : Assia Bouzekry, Vice-président de la Région Tanger Tétouan El Hoceima, présidente du Comité de pilotage
    • MRV et renforcement de capacités pour les acteurs des territoires méditerranéens, Stéphane Pouffary, directeur Général d’ENERGiES 2050
    • Les financements, expert algérien
    • Débat sur la Maison méditerranéenne du climat – Apoorts d’experts internationaux.
  • 17h30 - 20h30 : Evénement Comité 21 et La stratégie des acteurs français pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050

    15_COMITE_21

    Evénement Comité 21 et La stratégie des acteurs français pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050

    17h30 – 20h30 – PAVILLON/PAVILION France – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Comité 21

    Description

    17h30 – 18h30 : Conférence « Adaptation au changement climatique »

    17h30 – 18h00 : Ouverture / introduction

    18h00 – 18h10 : Table ronde 1 : Adapter les modes de vie et de nouveaux modèles de développement :

    18h10 – 18h20 : Table ronde 2 : Adapter les territoires et l’habitat :

    18h20 – 18h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

    18h45 – 19h30 : Conférence « La lutte contre les changements climatiques : les acteurs non étatiques se mobilisent, s’engagent et agissent »

    18h45 – 19h00 : Ouverture -Introduction

    19h00 – 19h20 : Témoignages d’organisations adhérentes au Comité 21 :

    19h20 – 19h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

    19h45 – 20h30 : Conférence « La stratégie des acteurs français pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 »

    19h45 – 19h50 : Ouverture

    19h50-20h05 : 1ère table ronde « Les entreprises face au défi de la neutralité carbone »

    20h05 – 20h15 : 2ème table ronde « Les territoires face au défi de la neutralité carbone »

    20h15 – 20h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

    intervenants / speakers

    17h30 – 18h30 : Conférence « Adaptation au changement climatique »

    17h30 – 18h00 : Ouverture / introduction

    • Bettina Laville, Présidente du Comité 21 : Introduction générale « La place de l’adaptation dans les négociations internationales sur le climat et présentation de l’ouvrage CNRS – Comité 21 « Adaptation : une question de sociétés ».
    • Jean -Michel Cousteau, Président Green Cross France et Territoires
    • Maïna Sage (à confirmer), Députée de la Polynésie française.

    18h00 – 18h10 : Table ronde 1 : Adapter les modes de vie et de nouveaux modèles de développement :

    • Jean-Charles Lardic, Directeur de la prospective et du développement durable de la ville de Marseille : Quelle transition juridique pour soutenir l’émergence de nouveaux modes de vie et de nouveaux modèles ?
    • Blaise Desbordes, Directeur général de Max Havelaar : le commerce équitable, une réponse en termes de nouveaux modes de production, plus adapté aux conséquences du changement climatique

    18h10 – 18h20 : Table ronde 2 : Adapter les territoires et l’habitat :

    • Cécilia Rinaudo, Directrice Générale Adjointe de La Voute Nubienne : collaboration multi-acteurs pour la construction d’habitat adapté
    • Antoine Horellou, Directeur de Cool Roof : Peindre les toits en blanc pour refléter la chaleur solaire, réduire les ilots de chaleur et la consommation énergétique.

    18h20 – 18h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

     

    18h45 – 19h30 : Conférence « La lutte contre les changements climatiques : les acteurs non étatiques se mobilisent, s’engagent et agissent »

    18h45 – 19h00 : Ouverture -Introduction

    • Bettina Laville, Présidente du Comité 21 : perspective historique de l’implication des acteurs non étatiques dans les négociations climat depuis la 1ère COP.
    • Ronan Dantec, Sénateur et Président de l’association Climate Chance : bilan du 2ème sommet de l’action climatique des acteurs non étatiques (Agadir septembre 2017)

    19h00 – 19h20 : Témoignages d’organisations adhérentes au Comité 21 :

    • Rémy Guidoum, conseiller développement durable, Nomadéis : Présentation des résultats de l’observatoire mondial des jeunes et du climat
    • Jacques Bregeon, Président de l’Ecole des Métiers de l’Environnement : Exemple de mobilisation des jeunes, le dispositif COP Trotteur
    • Jonathan Guyot, chargé de développement Solidarité climatique au GERES : Mobiliser les citoyens, exemple du mouvement des Ambassadeurs de la Solidarité climatique
    • Alain Chatenet, Président de FIDAREC : les acteurs non étatiques face à la RSE/Climat/ODD

    19h20 – 19h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

    19h45 – 20h30 : Conférence « La stratégie des acteurs français pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 »

    19h45 – 19h50 : Ouverture

    • Bettina Laville, Présidente du Comité 21

    19h50-20h05 : 1ère table ronde « Les entreprises face au défi de la neutralité carbone »

    • Thierry Fornas, Président d’Eco-Act : Stratégie des entreprises pour la neutralité carbone
    • Claire Tutenuit, Directrice d’Entreprises pour l’Environnement : présentation du projet Visions ZEN 2050 (France Zero Emission Nette)
    • Jaoud Zemmouri, Directeur scientifique de Terraotherm : présentation de l’innovation Terrao permettant de recycler l’énergie thermique

    20h05 – 20h15 : 2ème table ronde « Les territoires face au défi de la neutralité carbone »

    • Stéphane Pouffary, Directeur général d’ENERGIES 2050 : Stratégie des territoires pour la neutralité carbone : enjeux et défis de la territorialisation des CDN
    • Jean-Pierre ELONG MBASSI – Secrétaire Général CGLU Afrique: Initiatives et exemples de territoires africains visant à la neutralité carbone – Nouveaux enjeux pour des coopérations à réinventer

    20h15 – 20h30 : Si possible, échanges avec la salle et conclusions

  • 18h00 - 19h30 : Mobilizing inner resources towards sustainable living : Building conscious communities

    Logo_WRST
    Logo_ABIBIMANfondation

    Mobilizing inner resources towards sustainable living : Building conscious communities

    18h00 – 19h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – ZONE BONN

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Brahma Kumaris
    • Abibiman Foundation

    Description

    How, as a matter of urgency, do we empower people at all levels of society to respond positively and whole-heartedly to climate change?

    To reach the SDGs on time we have to increase the willingness for change. With the ethical vision of “shared well-being” a social and ecological transformation can be achieved.

    The crises the world is facing – political, social, financial, personal and environmental – are all symptoms of a crisis of human, spiritual values. If the state of today’s world is a consequence of the individual and collective consciousness of human beings, then the solution to our current situation also lies there. This panel is a platform to explore necessary changes of perspective, values and consciousness.

    intervenants / speakers

    • Stéphane Quefelec, ENERGIES 2050
    • Sister Jayanti Kirpalani, Brahma Kumaris’ NGO Rep. to the UN
    • Golo J. Pilz, Energy Advisor Brahma Kumaris & WRST, Head of India-One solar thermal power plant;
    • Kenneth Nana Amatoeng, Elder of church of Pentecost and President of Abibimman Foundation, Ghana
    • Kosha Joubert, Executive Director of the Global Ecovillage Network
    • Moderator: Valeriane Bernard – Brahma Kumaris Rep. UN Genève

Vendredi 17 Novembre / November Friday 17

  • 9h00 - 12h00 : A global farmer network mobilitized for climate

    A global farmer network mobilitized for climate

    9h00 – 12h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    intervenants / speakers

    • aria Beatrice Giraudo, Farmer and government consultant, Argentina
    • Marie Bartz, Researcher, Brazil
    • Abdelaziz Zine El Abidine, Farmer, Morocco
    • Andre Laperierre, Executive Director, GODAN
    • Paul Robert, agricultural consultant specialiazed in Agronomy, France
    • Laurent Lorre, Farmer, France
    • Gerard Rass, Executive Secretary APAD, France
    • Pedro Vigneau, AAPRESID (Argentina)
    • Tom Goddard, Senior policy advisor (Alberta)
    • Paul Luu, secretary executive of 4p1000 initiative  (TBC)
    • Stéphane Pouffary, Founder and executive Director ENERGIES 2050

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • APAD – Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable
    • ENERGIES 2050
    • GCAN – Global Conservation Agriculture Network
    • Inra Morocco (Institut national de la recherche agronomique – Maroc)
    • AMAC – Association Marocaine pour l’Agriculture de Conservation
    • APAD (Tunisie) – Association pour la Promotion d’une Agriculture Durable
    • 4p1000
    • AAPRESID – Asociación Argentina de Productores en Siembra Directa
    • AGRISUS Fundation -Agricultura sustentavel
    • FEBRAPDP – Federação Brasileira de Plantio Direto e Irrigação
    • FAO

    Description

    This event will discuss the following Global Issues:

    1. Climate is changing everywhere in the world. Agriculture is dependent upon climate and exposed to climate change.
    2. Agriculture needs to adapt and be resilient to a changing climate.
    3. Agriculture can also contribute to greenhouse gas emission reductions even though it is only 14% of global emissions.
    4. Agriculture produces food for a growing global population with expectations of a safe and secure food supply.

    Global decision makers need to adopt sensible action plans for sustainable food production in a changing climate. Sustainable agriculture based on soil conservation provide an appropriate response and farmer support to move conventional agriculture toward more sustainable systems that are environmentally responsible. It can spread much further with the help of networked farmer organizations willing to integrate their expertise and pragmatic experiences across nations.

    Objectives :

    Conference and panel on field innovations led by farmers to transform their farms into carbon sinks, lighting by specialized scientists demonstration on impact of agronomy and farming on climate / Exchange on how public policies and private and public investments can encourage farmers mobilization worldwilde.

    Results :

    Illustrate :

    • that sustainable agriculture based on soil conservation can be a solution for ensuring Paris Agreement worldwilde
    • what are the Key of success of ecological transition of farming and farmers : what are their barriers today ? What are the levers ?
    • the role of public policies, non governmental institutions and private actors for ensuring this transition, based on farmers and farmers organization needs.
  • 12h00 - 13h30 - Adaptation au changement climatique : une question de sociétés

    Adaptation au changement climatique : une question de sociétés

    12h00 – 13h30 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Comité 21
    • CNRS
    • ENERGIES 2050

    Description

    L’adaptation a été reconnue par l’Accord de Paris sur le climat en 2015 comme un enjeu crucial, et placée au même niveau que la lutte contre le réchauffement climatique. Elle a fini par être enfin identifiée comme priorité de la prochaine conférence climat, la COP23, tant dans ses objectifs que dans son financement.

    Fruit du partenariat entre le CNRS et le Comité21, le livre « Adaptation au changement climatique, une question de sociétés » a été co-dirigé par Agathe Euzen, directrice adjointe scientifique de l’Institut écologie et environnement du CNRS, Bettina Laville, Conseillère d’Etat et Présidente du Comité 21 et Stéphanie Thiébault, Directrice de l’Institut écologie et environnement du CNRS.

    Il recueille 42 articles, écrits par plus de 70 contributeurs, scientifiques et experts, et ouvre une réflexion sur l’adaptation, la maladaptation, faisant intervenir plusieurs champs disciplinaires, sectoriels et sociaux. Il offre ainsi un nouvel éclairage sur l’adaptation au changement climatique.

    A l’occasion de la COP23 et de la parution du livre « Adaptation au changement climatique : une question de sociétés », le CNRS et le Comité 21 organisent une rencontre-débat sur le Pavillon France, le vendredi 17 novembre de 12h à 13h30, pour dresser le bilan des avancées politiques et techniques des processus d’adaptation au changement climatique dans le monde. Venez écouter et échanger avec quelques auteurs du livre…

    ——-

    Adaptation was recognized by the Paris Climate Agreement in 2015 as a crucial issue, and placed at the same level as the fight against global warming. It has finally been identified as the priority of the next climate conference, COP23, both in its objectives and in its financing.

    As a result of the partnership between the CNRS and the Comité21, the book « Adaptation to climate change, a question of societies » was co-directed by Agathe Euzen, Scientific Deputy Director of the CNRS Institute for Ecology and Environment, Bettina Laville, Councilor State and President of Comité 21 and Stéphanie Thiébault, Director of the Ecology and Environment Institute of CNRS. It collects 42 articles, written by more than 70 contributors, scientists and experts, and opens a reflection on adaptation, maladaptation, involving several disciplinary, sectoral and social fields. It thus offers a new perspective on adaptation to climate change.

    On the occasion of the COP23 and the publication of the book « Adaptation to climate change: a question of societies« , the CNRS and Comité 21 are organizing a debate on the French Pavilion on Friday, November 17 from noon to 1.30 pm to take stock of the political and technical advances in climate change adaptation processes around the world. Let’s come to listen and talk with some of the book’s authors…

    intervenants / speakers

    • Agathe Euzen, researcher at the CNRS and scientific assistant director at the CNRS Institute of Ecology and Environment (INEE)
    • Javier Torres, EDF Sustainable Development Project Manager
    • Edwin Zaccai, Director of the Center for Sustainable Development Studies of Belgium, Professor at the Université Libre de Bruxelles
    • Bettina Laville, State Councilor and Chairperson of Comité 21
    • Françoise Gaill, Emeritus Research Director at the CNRS, Scientific Advisor at the Ecology and Environment Institute at the CNRS
    • Stéphane Pouffary, director of ENERGIES 2050
  • 13h30 - 14h00 - Géolocaliser les initiatives et les acteurs engagés par territoire sur des objectifs de développement durable ?

    Géolocaliser les initiatives et les acteurs engagés par territoire sur des objectifs de développement durable ?

    13h30 – 14h00 – PAVILLON/PAVILION ENERGIES 2050 CGLUA ET DING TAI CO., LTD. – Zone Bonn

    ORGANISATEURS / ORGANIZERS

    • Fidarec

    … en collaboration avec ENERGIES 2050

    Description

    Recréer des liens durables, basés sur la confiance entre les acteurs de l’économie et les réseaux non économiques permet de simplifier les relations en se connectant en amont sur une des 15 thématiques RSE (ISO26000) et d’identifier les actions à mener  avec les 17 ODD (ONU). L’écosystème et les interactions entre toutes les parties prenantes caractérisent la performance.

    On utilise tous des moteurs de recherche, des bases de données (google-Facebook-LinkedIn-Tripoviser, Uber, airnb,..) pour échanger, trouver des contacts et informations, ce qui augmente les risques d’en perdre le contrôle !

    Notre analyse du risque du multicanal, nous amène à proposer un lieu unique « connecté «  ou chacun peut, décide de publier et choisir ses critères pour trouver des réponses ( base de données sécurisées en Europe :OVH).

    Cet outil se doit d’être agile avec des données dynamiques pour d’une question trouver des contacts, des expertises, des initiatives et de contacter les réseaux et les entreprises sans intermédiaire.

    Un moteur de recherche permet de positionner ses initiatives, sa responsabilité sociétale, son ambition au niveau de son territoire et son objectif en matière de développement durable. ResEnTer(r), marque tiers de confiance propose un annuaire et des outils pour réaliser  son autodiagnostic, de matérialiser son écosystème pour mise en relation avec des partenaires de confiance. Donner son avis RET (Responsables-Ethique-Transparent) permet de progresser dans la le respect des parties prenantes.

    S’inscrire à www.resenter.net est un acte citoyen pour contribuer par ses données de préserver des ressources !

    intervenants / speakers

    • Alain Chatenet
    • Stéphane Pouffary